Lille

Distribution

Auchan vend la quasi-totalité de sa branche Italienne à Conad

Par Jeanne Magnien, le 14 mai 2019

Après l'annonce, inédite, de la mise en vente de 21 magasins en France fin avril, Auchan se sépare cette fois de la quasi-totalité de sa branche italienne, soit près de 1 600 sites.

Dans une situation difficile après un déficit record en 2018, Auchan Retail multiplie les mesures drastiques. L'enseigne annonce la cession de ses 1 600 magasins italiens.
Dans une situation difficile après un déficit record en 2018, Auchan Retail multiplie les mesures drastiques. L'enseigne annonce la cession de ses 1 600 magasins italiens. — Photo : PierrO via Flickr

Auchan Retail poursuit les mesures choc pour redresser la barre après la perte record d’un milliard d'euros enregistrée en 2018. L’annonce surprise, fin avril, de sa volonté de se séparer de 21 sites non-rentables en France avait déjà créé pas mal de remous, et autant d’inquiétudes pour les 723 salariés concernés.

1 600 sites vendus en Italie

Mais ce n’était que le début, et Auchan poursuit dans sa volonté de trancher dans le vif : cette fois, c’est toute une filiale, ou presque, qui va être amputée. Dans un communiqué, le groupe a annoncé, le 14 mai, qu’il cède la quasi-totalité de ses actifs italiens à l’enseigne de distribution italienne Conad. Ce sont donc près de 1 600 magasins de tous formats, hypermarchés, supermarchés, ultra-proximité et activités digitales, opérés par Auchan Retail Italia sous les marques Auchan et Simply, qui vont passer sous bannière italienne. Le nombre de salariés concernés par la mesure, et les modalités de leur reprise, ne sont pas détaillés.

Auchan Retail précise conserver 33 supermarchés non-franchisés situés en Sicile et 50 drugstores de l’enseigne Lillapois. Par ailleurs, « les galeries commerciales dans lesquelles figurent les magasins Auchan ou Simply cédés à Conad continueront d’être exploitées par Ceetrus qui poursuit son activité en Italie », souligne le communiqué.

« En réunissant, par cette cession, les expertises des équipes de Conad et d’Auchan Retail Italia nous avons la volonté d’améliorer la situation actuelle difficile pour les activités d’Auchan Retail en Italie et de permettre à Conad de poursuivre par cette acquisition son ambitieux plan de développement dans le pays. C’est pour les équipes d’Auchan Retail Italia l’opportunité de rejoindre un acteur italien désormais leader sur le marché et à la forte dynamique commerciale », assure, dans le communiqué, Edgard Bonte, le président d’Auchan Retail et du directoire d’Auchan Holding, chargé de redresser la situation du groupe.

Un point faible déjà identifié

L’Italie avait déjà été identifiée comme un point faible dans le développement d’Auchan. Le groupe y avait fermé 23 magasins déficitaires en 2018, dont deux hypermarchés, « dans un contexte de consommation atone et de concurrence accrue », justifiait-il dans ses résultats 2018. « Notre résultat net est lourdement impacté par des dépréciations d’actifs en France, en Italie et en Russie, qui auraient dû être réalisées progressivement ces dernières années », reconnaissait d’ailleurs Edgard Bonte, début mars.

Le groupe nordiste a terminé l’année dernière avec un chiffre d’affaires de 51 milliards d’euros, en baisse de 3,3 % par rapport à 2017.

Dans une situation difficile après un déficit record en 2018, Auchan Retail multiplie les mesures drastiques. L'enseigne annonce la cession de ses 1 600 magasins italiens.
Dans une situation difficile après un déficit record en 2018, Auchan Retail multiplie les mesures drastiques. L'enseigne annonce la cession de ses 1 600 magasins italiens. — Photo : PierrO via Flickr

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.