• Industrie

    Usine du futur : triple initiative pour favoriser l'adoption des solutions 4.0 par les industriels

    26 novembre 2021

    Le ministère de l’Économie complète son soutien à l’industrie du futur, pour favoriser la prise en main des technologies 4.0 par les industriels. Le programme censé accompagné 10 000 PME et ETI, entre 2018 et 2022, va d’abord être prolongé jusqu’à fin 2023. Et pour cause : seules 3 000 entreprises en ont bénéficié. En parallèle, 31 millions d’euros ont été accordés à 8 "plateformes d’accélération" (dont 4 du Cetim). Ces plateaux techniques doivent servir à s’approprier les solutions de l’usine 4.0, avec possibilité de "réaliser des tests et essais sur une large gamme d’équipements". Ils ouvriront d’ici le premier trimestre 2022 dans 7 régions : Auvergne-Rhône-Alpes, Grand Est, Hauts-de-France, Nouvelle-Aquitaine, Pays de la Loire, Région Sud et 2 en Occitanie, l’une axée sur la logistique, l’autre sur l’aéronautique. Enfin, le gouvernement lance un appel à manifestation d’intérêt centré sur les compétences, afin de faire naître 20 projets de formation innovants autour de l’industrie du futur. Les entreprises peuvent postuler, seules ou en association. À la clé, un cofinancement de la Banque des territoires ou des aides à l’investissement de Bpifrance, via le dispositif Territoires d’industrie.

    Sur le même sujet

Les dernières infos