• Réseaux économiques

    Plan de relance : le patronat plutôt content, mais prudent

    03 septembre 2020

    Le plan de relance du gouvernement plutôt bien accueilli par le patronat. Les aides à l’emploi des jeunes et l’effort en faveur de la transition écologique sont particulièrement salués. Mais, sans surprise, c’est la baisse des impôts de production (-10 Md€ en 2021) qui fait l’unanimité. Une "avancée inédite [qui] mérite néanmoins d’être confirmée, et surtout amplifiée dans la durée", tempère le Meti. Le Mouvement des ETI estime qu’il aurait fallu une baisse de 35 milliards d’euros, ne serait-ce que pour s’aligner sur la moyenne européenne. Même bémol du côté du Medef. La CPME préfère insister sur la nécessité de compléter ce geste  fiscal par un allègement des "contraintes administratives" et un soutien accru de la commande publique aux entreprises nationales. L’inquiétude principale de ces organisations réside toutefois dans la mise en œuvre effective et rapide des mesures annoncées et leur accessibilité pour les TPE-PME. Enfin, le Medef réclame le prolongement des mesures d’urgence pour les secteurs qui "ne sont pas encore [entrés] dans la phase de relance".

    Sur le même sujet

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos