• France

    Politique économique

    L'Etat débloque 1,4 milliard d'euros pour pousser les entreprises à former salariés et chômeurs

    27 septembre 2021

    Le gouvernement s’attaque à la pénurie de main-d’œuvre, avec un "plan de réduction des tensions de recrutement". Doté d’1,4 milliard d’euros d’ici à 2022, il cible à la fois salariés et chômeurs. Dans le premier cas, les PME de moins de 300 salariés vont obtenir 600 millions d’euros pour "former 350 000 personnes supplémentaires". Cet effort passera par deux dispositifs : le FNE-Formation, abondé, et Transitions collectives, simplifié. Les employeurs pourront également obtenir une aide de 8 000 €, s’ils signent un contrat de professionnalisation avec un demandeur d’emploi de longue durée âgé de plus de 30 ans. Cette prime, inspirée de celle sur l’apprentissage, doit être étendue "sur toute l’année 2022", a indiqué le Premier ministre Jean Castex aux Échos. Montant global de la mesure : 240 millions d’euros. Le gouvernement ambitionne, par ailleurs, de former 1,4 million de chômeurs, principalement par l’immersion en entreprise et les parcours associés à une promesse d’embauche. Enfin, 3 000 cadres inactifs vont bénéficier du programme d’accompagnement "Nouveaux horizons" de l’Apec, dont les places sont doublées pour l’occasion.

    Sur le même sujet

Les dernières infos