• France

    Conjoncture

    L'activité économique devrait continuer de stagner au premier trimestre 2021

    09 mars 2021

    L’économie française reste en sous-régime. En mars, l’activité devrait enregistrer une perte de PIB de 5 % pour le quatrième mois consécutif, selon la Banque de France. La faute à "un comportement attentiste [des entreprises], face à [un] haut degré d’incertitude". Si les choses restaient en l’état jusqu’à la fin de l’année, la croissance "serait proche de 4 %", d’après l’institution. Mais pour son gouverneur François Villeroy de Galhau, ce sera au moins 5 %, car la situation, comparable à « un faux plat », devrait s’améliorer : « Nous allons continuer à remonter en pente douce », a-t-il assuré sur France Info, pour revenir au niveau d'avant-crise d’ici un an. En attendant, tous les secteurs ne roulent pas sur le même braquet. L’industrie poursuit son redressement - le solde d’opinion est même devenu positif sur les carnets de commande pour la première fois depuis le début de l'épidémie. Mais l’aéronautique, l’habillement-textile, la métallurgie et l’automobile restent décrochés. De même, si les services aux entreprises sont quasiment revenus à la normale, l’hébergement-restauration est toujours très loin de son niveau habituel.

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos