• Santé

    La santé des dirigeants de TPE-PME touchée, mais pas coulée par la crise du coronavirus

    28 avril 2021

    La santé des patrons de TPE-PME mise à l’épreuve par la crise du Covid-19. En apparence, tout va bien : ils sont 82 % à se dire en bonne santé (-4 points en 5 ans), 54 % à avoir consulté un médecin généraliste en 2020 (-14 points), selon une étude CSA pour Malakoff Humanis, menée du 22 février au 10 mars. Et pourtant, l’épidémie s’est traduite par une "montée de stress" pour 48 % des 800 dirigeants interrogés, leur humeur a été affectée (pour 42 %), leur fatigue accrue (37 %). C’est que le coronavirus a démultiplié leurs difficultés : le manque de visibilité économique, par exemple, a doublé entre 2019 et 2020 (44 % l’ont ressenti l’an dernier). Malgré tout, leur confiance en l’avenir résiste, que ce soit pour leur situation professionnelle (77 %, -4 points depuis 2016) ou l’activité de leur entreprise (74 %, -7 points). Autre paradoxe : si 78 % sont "tout à fait d’accord" pour dire que la santé de leurs salariés peut avoir un effet sur la performance de leur société (+14 points), la plupart des initiatives mises en place concernent "essentiellement des actions relevant d’obligations légales". Très peu portent sur les risques psychosociaux, pourtant en recrudescence, selon une précédente étude.

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos