• Gestion

    Fraudes et cyberattaques deviennent plus coûteuses, les entreprises moins bien affûtées

    15 septembre 2021

    Des (cyber)attaques un peu moins nombreuses, mais toujours plus coûteuses. Deux entreprises sur trois disent avoir essuyé des tentatives de fraude cette année (contre 7 sur 10 en 2020), et 20 % en ont même subi au moins cinq (-9 points), selon le baromètre annuel Euler Hermes-DFCG. Dans 28 % des cas, les pirates sont parvenus à leurs fins. Le préjudice se monte alors à au moins 10 000 € pour un tiers des victimes (+3 points), plus de 100 000 € pour 14 % d’entre elles (+4 points). L’usurpation d’identité reste la technique la plus utilisée, fraude au président en tête (citée par 47 % des 282 sociétés interrogées du 10 mai au 25 juin, +9 points). Si les entreprises semblent avoir renforcé leur défense contre les risques liés au déploiement du télétravail, l’étude déplore un relâchement sur d’autres mesures, comme la cartographie des risques (44 % l’ont faite, -16 points) ou l’élaboration d’un plan d’urgence (55 %, -5 points). Enfin, seuls 55 % prévoient "d’allouer ou d’augmenter leur budget de lutte contre la fraude" l’an prochain. Près de 9 sur 10 s’attendent pourtant à une accentuation de la menace à court terme.

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos