• Juridique

    Coronavirus : les arrêts de travail dérogatoires reconduits jusqu’en septembre 2021

    18 juin 2021

    Les arrêts de travail spécial Covid-19 jouent les prolongations. Introduits pendant la crise sanitaire pour faciliter l’isolement des malades (confirmés ou suspectés de l’être), ils étaient censés avoir pris fin le 1er juin. Mais seize jours plus tard, un décret est venu réactiver ce régime dérogatoire jusqu’au 30 septembre. Pour rappel, ces arrêts sans jour de carence s’adressent aux personnes dans l’incapacité de (télé) travailler et qui sont soit cas contacts, testées positif ou contraintes de respecter une quarantaine ; soit symptomatiques (sous réserve de se faire dépister sous deux jours) - ce dernier cas de figure avait d’ailleurs suscité, à l’époque, l’inquiétude du patronat. Le dispositif vaut également pour les travailleurs qui ne peuvent bénéficier du chômage partiel, alors qu’ils sont considérés comme vulnérables face au coronavirus ou sont parents d’un enfant de moins de 16 ans ou d’une personne handicapée, maintenus à domicile. Dans la plupart de ces situations, une simple déclaration en ligne suffit à obtenir l’arrêt maladie en question.

Les dernières infos