• France

    Réseaux

    Coronavirus : le président de la CPME François Assselin demande un aménagement de la responsabilité du chef d'entreprise

    01 avril 2020

    Dans une interview accordée au Journal des Entreprises, le président de la CPME François Asselin demande au gouvernement un aménagement de la responsabilité civile et pénale de l’employeur. Sans faute intentionnelle, celui-ci ne doit pas pouvoir faire l’objet de poursuites pénales par un salarié touché par le coronavirus, assure le dirigeant de l’organisation patronale. « L’employeur ne peut pas être responsable de tout », assène François Asselin. À commencer par des risques, comme le coronavirus, qu’il ne peut pas maîtriser à 100 %.

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos