Vosges : Fin d'aventure pour la corderie Bihr

Par I.K., le 31 janvier 2013

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Ce matin, le tribunal de commerce d'Epinal a placé
la corderie Bihr d'Uriménil en liquidation judiciaire, avec cessation immédiate d'activité. Ce qui laisse
sur le carreau 167 salariés Longtemps leader sur le marché agricole, l'entreprise vosgienne Bihr était
en redressement judiciaire depuis juillet 2012. 



Le 16 janvier dernier, le tribunal lui avait donné un délai supplémentaire de 15 jours. Un délai qui n'aura pas permis de sauver la société. Cependant, il reste un petit espoir :
« Un investisseur, la société Azimut, s'est manifesté et devrait faire prochainement une offre de reprise », a déclaré Maître Ralph Blindauer, avocat des salariés. « De plus, le projet de salariés de créer une Scop est toujours d'actualité. » La corderie Bihr appartenait à Patrick Durandmet, un investisseur parisien qui l'avait acheté aux débuts des années 2000. Il est également propriétaire, depuis 2007, de la scierie Gerbois, toujours dans les Vosges , à Saulxures-sur-Moselotte. Cette entreprise est également en redressement judiciaire depuis mai 2012.

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail