Saint-Nazaire : DCNS livre le dernier BPC à l'Egypte

Par la rédaction, le 16 septembre 2016

Fin d’un long feuilleton à Saint-Nazaire. La DCNS a livré le deuxième bâtiment de projection et de commandement. Pas à la Russie, mais bien à l'Egypte.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

C’est fait. Le bâtiment de projection et de commandement (BPC) Anouar El Sadate a bien été livré. A la fois porte-hélicoptères et hôpital, ce navire militaire multi-fonctions arbore désormais le pavillon de la marine égyptienne qui avait déjà réceptionné son sistership au début de l’été. 

Des navires commandés par  la Russie
Cet épisode clôt le long feuilleton des BPC russes. Les deux navires de type Mistral ont en effet été commandés par la Russie en 2011. Mais en raison de la situation politique en Ukraine, François Hollande avait annulé le contrat au dernier moment, plusieurs centaines de militaires russes étant à l'époque arrivés à Saint-Nazaire. Un temps sans client, les navires ont finalement été vendus à l'Egypte.  


Une réalisation signée DCNS et STX
Long de près de 200 mètres, le navire a été construit par le groupe français de navale et de défense DCNS (3 milliards d’euros de chiffre d’affaires, 12.000 salariés en 2015) et par le chantier naval STX de Saint-Nazaire. Reconnue pour ses paquebots, cette entreprise qui emploie 2.600 salariés a construit depuis 25 ans une vingtaine de navires militaires, principalement des frégates et des patrouilleurs.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition