Gironde : Fermentalg pose la première pierre de son démonstrateur industriel à Libourne

Par Orianne Esvan, le 12 février 2015

La société de biotechnologies industrielles spécialisée dans la production d'huiles et de protéines issues des microalgues, a posé le 12 février la première pierre de son unité de production à Libourne.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

"La construction de cette usine est pour nous un événement majeur car enfin, nous mettons un pied dans le marché. Nous nous mettons en condition de prouver que ça marche, qu'on peut produire à grande échelle avec un fort rendement des microalgues", explique avec le sourire Pierre Calleja, le fondateur et P-dg de Fermentalg.

Produire à grande échelle des acides gras comme le DHA

Créée en 2009, Fermentalg est une société de biotechnologies industrielles spécialisée dans la production d'huiles et de protéines issues des microalgues. L'entreprise a développé une technologie unique au monde, la production de microalgues par mixotrophie, qui lui permet d'activer les deux métabolismes des microalgues en combinant l'effet de la lumière et de la fermentation,  ce qui permet un rendement beaucoup plus important. "Pour faire simple, explique Pierre Calleja, nous prenons une microalgue, nous lui donnons à manger et 90 heures après, grâce à notre technologie brevetée, nous obtenons 200 gr de biomasse." Ces huiles et protéines, notamment les acides gras EPA et DHA de la famille des Oméga3, sont ensuite destinées à être utilisées dans l'industrie agroalimentaire, la cosmétique, la chimie verte et aussi comme biocarburant. Fermentalg travaille d'ailleurs déjà avec de nombreux partenaires industriels notamment Sofiprotéol ou Adisseo dans le domaine de la nutrition animale.

400 millions d'euros de chiffre d'affaires dans 10 ans

Cette unité de production implantée à Libourne, qui va nécessiter un investissement de près de 20 millions d'euros, devrait être opérationnelle dès fin 2015. L'entreprise qui emploie actuellement 60 personnes, devrait embaucher 20 personnes pour faire fonctionner l'usine. En ce qui concerne le volet financier, Fermentalg qui a levé 40,4 millions d'euros en avril 2014, espère atteindre l'équilibre financier d'ici à 4 ans, et à horizon 10 ans, quand l'unité sera totalement opérationnelle, atteindre les 400 millions d'euros de chiffre d'affaires.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture