• Bretagne

    Agroalimentaire

    Eureden, Tromelin et Valorex créent un GIE pour réduire la dépendance de la Bretagne aux importations de soja

    17 septembre 2020

    Les poids lourds de l'agroalimentaire breton Eureden (9 000 salariés, 3 Mds € de CA), Valorex (125 salariés, 82 M€ de CA) et Tromelin (110 salariés, 65 M€ de CA) viennent d'officialiser la création de GIE SVP, leur groupement d'intérêt économique dédié à la valorisation des protéines végétales. En unissant leurs forces, les trois entités comptent ainsi construire une filière de production de féveroles, pois et soja, avec pour objectif de réduire la forte dépendance de la Bretagne aux protéines importées, mais aussi d'innover en matière de nutrition animale afin d'améliorer les rendements. 

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos