Finistère

Attractivité

Quimper Cornouaille Développement renforce son marketing pour attirer les talents

Par Jean-Marc Le Droff, le 05 janvier 2022

À l’heure où de nombreux dirigeants font face à des difficultés de recrutement et où la crise sanitaire a donné des envies d’ailleurs à de nombreux salariés, l'agence de développement Quimper Cornouaille renforce son marketing territorial en s’associant à la plateforme "Paris je te quitte" pour attirer les talents.

En s’associant à la plateforme "Paris je te quitte", Quimper Cornouaille souhaite attirer les candidats à la mobilité en mettant en avant les atouts de son territoire, comme ici la célèbre Pointe de la Torche.
En s’associant à la plateforme "Paris je te quitte", Quimper Cornouaille souhaite attirer les candidats à la mobilité en mettant en avant les atouts de son territoire, comme ici la célèbre Pointe de la Torche. — Photo : Thibault Poriel

Pour séduire les candidats à la mobilité et ainsi réduire les tensions sur le marché du travail, Quimper Cornouaille Développement, l’agence de développement économique de Quimper, vient de s’associer à la plateforme nationale "Paris je te quitte", qui vise à faciliter et favoriser la mobilité en région des Franciliens et des habitants de métropoles. "L’objectif de notre plateforme est de leur donner les clés et les outils pour accélérer leur projet de mobilité : choisir une ville, rechercher un emploi et trouver un logement", détaille Kelly Simon, cofondatrice de "Paris je te quitte", qui revendique une communauté de près de 50 000 personnes sur les réseaux sociaux.

La Bretagne en tête des régions d’arrivée des ex-Franciliens

Après le Département des Côtes-d’Armor, ou encore des municipalités comme Redon (Ille-et-Vilaine), Vitré (Ille-et-Vilaine) ou Nantes, c’est au tour de Quimper Cornouaille de rejoindre "Paris je te quitte" pour faire du pied aux salariés qui souhaitent changer d’air, gagner en qualité de vie ou se rapprocher de leurs proches.

Et ils sont de plus en plus nombreux dans ce cas, si l’on en croit les 86 % de hausse de fréquentation de la plateforme depuis janvier 2020. "Selon une étude que nous avons menée en septembre 2021, la crise sanitaire et la démocratisation du télétravail ont accéléré les projets de mobilité de 44 % des ex-Franciliens", illustre Kelly Simon. Toujours selon cette étude, 56 % d’entre eux sont partis dans une ville de moins de 100 000 habitants, et 23 % ont choisi la Bretagne comme terre d’accueil, la plaçant en tête des régions d’arrivée.

Une dizaine d’entreprises mobilisées

Au-delà d’aider les salariés dans leurs projets de mobilité, "Paris je te quitte" propose également des outils pour accompagner les territoires dans leur stratégie de marketing : référencement, organisations d’événements, vidéo, etc. Et pour les entreprises, moyennant un abonnement, la plateforme propose notamment des outils pour développer sa marque employeur et faciliter les recrutements. "Bien que son audience reste très francilienne, la plateforme 'Paris je te quitte' est incontournable dès lors que l’on souhaite attirer des salariés de l’extérieur", estiment Josiane Kerloc’h, présidente de la Communauté de communes du Haut Pays Bigouden, et Marc Andro, vice-président de Quimper Bretagne Occidentale. Prévu pour un an, ce test de référencement de Quimper Cornouaille sur "Paris je te quitte" pourra être renouvelé, voire enrichi avec de nouveaux contenus fin 2022, avec notamment un projet de CVthèque.

Pour officialiser ce partenariat, Quimper Cornouaille Développement a choisi les nouveaux locaux d’Entech Smart Energies (80 salariés, 9,4 M€ de CA en 2021), l’un des fleurons de la Cornouaille qui, en plein essor après avoir réussi son introduction en Bourse en septembre 2021, s’est naturellement associé à cette opération "séduction" pour accélérer ses recrutements. "Nous cherchons à recruter 35 salariés d’ici quatre mois dans les domaines technologique, numérique et hardware", explique ainsi Laurent Meyer, cofondateur de l’entreprise. Comme Entech, une dizaine d’entreprises du territoire se sont associées à cette démarche, à l’image de Verlingue, Guy Cotten, Chancerelle ou encore Sportrizer.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition