Finistère

Industrie

Guelt s'agrandit pour suivre un marché dynamique

Par Isabelle Jaffré, le 09 octobre 2018

Le chiffre d'affaires et l'effectif du concepteur et fabricant de machines pour l’industrie Guelt ne cessent de croître. En parallèle d'un agrandissement de son usine, l'industriel finistérien mise sur l’innovation avec des projets de maintenance de machines grâce à la réalité augmentée.

Yves Guelt, président, et Gwenvael Peres, directeur commercial de Guelt.
Pour Yves Guelt, président, et Gwenvael Peres, directeur commercial, le secret de la réussite de l'entreprise finistérienne Guelt tient à un credo : « une start-up ancrée dans le granit ». — Photo : © Isabelle Jaffré - Le Journal des entreprises

Pas de crise de la quarantaine pour l’entreprise Guelt. Le concepteur et fabricant de machines pour l’industrie a fêté en grande pompe son 40e anniversaire. « C’était important pour nos clients, nos fournisseurs et surtout nos salariés », confie Yves "Youn" Guelt, le fondateur de la société éponyme. Le but de l’opération est aussi de montrer au monde extérieur l'entreprise Guelt pour ce qu’elle est : une PME dont la moyenne d’âge des salariés n’est que de 38 ans et qui, malgré son activité dans une industrie à l'image vieillissante, fonctionne comme « une start-up ancrée dans le granit, comme le dit souvent Youn», rapporte le jeune directeur commercial Gwenvael Peres, 36 ans, entré il y a 15 ans dans la société, « au bas de l’échelle, ce qui montre les perspectives d’évolution ! »

La révolution de la réalité augmentée

D’abord tournée uniquement vers l’industrie agroalimentaire à sa création en 1978 à Riec-sur-Belon, Guelt s’est très vite orientée vers les services d’usinage, de maintenance, de réparation de pièces et machines pour l’industrie en général. Désormais, les machines fabriquées à Quimperlé, où Guelt s’est installée en 1986, touchent les savoir-faire de transformation, conditionnement de produits et ingénierie de lignes complètes, et intégrent automatisme et robotique pour les industries agroalimentaire, cosmétique, de sous-traitance automobile, logistique, etc.. Une évolution qui s’est construite au fil des ans : de l’intégration des activités électricité-automatisme avec l’extension des bâtiments de production et bureaux en 1991 à la fusion des sociétés Guelt Industries et Automatisme Assistance pour former Guelt en 2008, avec déjà 120 salariés à l’époque, contre 210 aujourd’hui et 230 prévus en 2019.

Guelt mise beaucoup sur les nouvelles technologies comme les robots ou la réalité augmentée.
Guelt mise beaucoup sur les nouvelles technologies comme les robots ou la réalité augmentée. - Photo : © Isabelle Jaffré

Tournée vers l’innovation, la société a intégré la conception assistée par ordinateur dès 1998. Désormais, elle travaille sur un service de maintenance à distance à l’aide de la réalité augmentée. « C’est un plus que l’on compte proposer à nos clients assez vite. Nos spécialistes n'auront plus besoin de se déplacer et pourront guider des techniciens depuis Quimperlé, explique Gwenvael Peres. Nous cherchons à adapter ces nouvelles technologies à nos métiers sans oublier que l'on vient du service et qu'on est là pour accompagner nos clients. »

Cap vers l'Amérique du Nord

« Nous nous projetons dans l’avenir », insiste Yves Guelt. L’entreprise a embauché 50 personnes en 2018 et va finir l’année à 21 millions d’euros de chiffre d’affaires contre 19,4 millions d’euros en 2017. Un fort développement qui amène Guelt à investir : 5 millions d’euros sont prévus pour agrandir d'un tiers son usine de 8 000 m². « Ce sera un investissement progressif sur quelques années. Notre marché est dynamique, il faut suivre », indique le directeur commercial.

Guelt vise également le marché international. L’export représente 10 % de l’activité avec une présence en Europe occidentale essentiellement. L’industriel s’intéresse désormais à l’Amérique du Nord, avec l'ambition de réaliser 30 % du chiffre d’affaires à l’export d’ici à cinq ans. Un pari que Guelt compte tenir grâce à ses fondamentaux : le mélange de l’expérience et de l’innovation.

Yves Guelt, président, et Gwenvael Peres, directeur commercial de Guelt.
Pour Yves Guelt, président, et Gwenvael Peres, directeur commercial, le secret de la réussite de l'entreprise finistérienne Guelt tient à un credo : « une start-up ancrée dans le granit ». — Photo : © Isabelle Jaffré - Le Journal des entreprises