Côtes-d'Armor

Hôtellerie

Le réseau d'hôteliers Logis affiche ses ambitions

Par Julien Uguet, le 04 mars 2019

La première chaîne en Europe de restaurateurs et hôteliers indépendants a modernisé son image afin de repartir à la conquête de nouveaux adhérents.

Karim Soleilhavoup, directeur général des Logis, et Dominique Meurillon, patron du Kastell Dinec'h et référent départemental du réseau.
Karim Soleilhavoup, directeur général des Logis, et Dominique Meurillon, patron du Kastell Dinec'h et référent départemental du réseau. — Photo : @DR

Avec 70 ans au compteur, Logis est l’un des plus anciens réseaux hôteliers français. Constituée uniquement d’établissements indépendants, la structure associative a fait de cette diversité un axe de développement. « Chez Logis aucun hôtel n’est identique et c’est bien ce que recherchent nos clients, précise Karim Soleilhavoup, directeur général des Logis qui est venu à la rencontre des 21 adhérents des Côtes-d’Armor. Toutefois, cette richesse n’empêche pas de les accompagner pour qu'ils soient bien en phase avec les demandes actuelles de la clientèle. »

Aider les circuits courts

Dans les Côtes-d’Armor, le réseau est présidé par Dominique Meurillon, patron du Kastell Dinec’h à Minihy-Tréguier. « L’ambition est clairement de grandir en 2019 avec l’entrée minimum de 3 nouveaux adhérents. Nous avons des arguments à faire valoir comme la centrale de réservation qui génère un flux important, la nouvelle application mobile ou une importante campagne de communication qui trouvera comme point d’orgue le Tour de France dont Logis est devenu partenaire officiel. » Le réseau entend aussi soutenir davantage l’économie locale en incitant ses membres à s’approvisionner en circuit court.

Karim Soleilhavoup, directeur général des Logis, et Dominique Meurillon, patron du Kastell Dinec'h et référent départemental du réseau.
Karim Soleilhavoup, directeur général des Logis, et Dominique Meurillon, patron du Kastell Dinec'h et référent départemental du réseau. — Photo : @DR