Saint-Brieuc

Événementiel

La Foire expo revient pour ne pas "sortir du paysage"

Par Matthieu Leman, le 10 septembre 2021

La Foire expo 2021 aura lieu à partir du samedi 11 septembre pour neuf jours. Un événement indispensable pour l’organisateur, Saint-Brieuc Expo Congrès, après une année 2020 très difficile. Mais une édition qui comportera moins d’exposants.

Philippe Picou, président de Saint-Brieuc Expo Congrès et Pascal Jourand, directeur général, prêts pour l’édition 2021 de la Foire expo.
Philippe Picou, président de Saint-Brieuc Expo Congrès et Pascal Jourand, directeur général, prêts pour l’édition 2021 de la Foire expo. — Photo : DR

Il est peu de dire que l’année 2020 a été "catastrophique" pour Saint-Brieuc Expo Congrès, dont la traditionnelle Foire expo commence ce samedi 11 septembre 2021. Le terme est celui employé par son président, Philippe Picou. L’association en charge de l’exploitation du Parc des expositions et du Palais des congrès de Brézillet, à Saint-Brieuc, a ainsi vu son chiffre d’affaires baisser de 60 % à 1 million d’euros. Les pertes se sont élevées à 450 000 euros, "soit huit à dix années de résultats positifs pour notre structure", souligne le Costarmoricain. Les treize équivalents temps plein ont été placés au chômage partiel et six salariés ont été licenciés, pour un coût supplémentaire de 200 000 euros.

Des exposants absents car débordés

C’est peu de dire également que cette édition 2021 de la Foire expo (du 11 au 19 septembre) revêt une importance particulière. "Si nous l’avions annulée comme en 2020, nous risquions de sortir du paysage." Une organisation à mener coûte que coûte car l’événement ne s’annonce pas sous les meilleurs auspices. Si la fréquentation ne devrait pas trop souffrir selon Philippe Picou, la clientèle plutôt âgée étant massivement vaccinée, les défections se sont multipliées côté exposants. Ils seront finalement 170 au lieu des 250 de 2019.

"Il y a trois raisons principales à ces annulations. D’abord, certains secteurs, comme celui lié au confort de la maison, débordent d’activité", explique le président du Sbec. "Les piscinistes, les spas, les vérandas, qui représentent 20 à 30 % des exposants ne sont pas là : ils ont un à deux ans de boulot devant eux, ils nous disent qu’ils ne pourraient satisfaire de nouveaux clients." Parmi les autres raisons avancées par Philippe Picou, figure également le problème du pass sanitaire, indispensable pour accéder à la Foire expo. "Certains patrons, surtout de petites structures, m’ont dit qu’ils ne pouvaient pas l’imposer à leur personnel." Les associations également manquent de personnel pour assurer une présence à l’événement.

"C’est une foire de reprise. L’idée est de ne pas perdre trop d’argent. Je pense qu’on va arriver à un résultat 0 avec les économies réalisées dans les dépenses."

Philippe Picou, président de Saint-Brieuc Expo Congrès et Pascal Jourand, directeur général, prêts pour l’édition 2021 de la Foire expo.
Philippe Picou, président de Saint-Brieuc Expo Congrès et Pascal Jourand, directeur général, prêts pour l’édition 2021 de la Foire expo. — Photo : DR

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail