Pyrénées-Atlantiques
Un chiffre d’affaires en baisse mais une rentabilité accrue pour Euralis
Pyrénées-Atlantiques # Agriculture # Conjoncture

Un chiffre d’affaires en baisse mais une rentabilité accrue pour Euralis

S'abonner
Le groupe béarnais Euralis dévoile un exercice fiscal avec un chiffre d’affaires en baisse de 3,6 % à 1,58 milliard d’euros — Photo : Laurent Pascal

Le groupe coopératif agricole béarnais Euralis (5 178 salariés) termine l’exercice 2022-2023 avec un chiffre d’affaires de 1,58 milliard d’euros en baisse de 3,6 %. Son Ebitda, lui, grimpe de 11,4 % (91 M€). Il confirme une croissance de 9 % de ses productions végétales (légumes, semences, maïs spéciaux, kiwis). Son pôle semences, Lidea, a bouclé un plan de production en hausse avec 57 000 hectares en Europe (+20 %), "du fait principalement d’un plan ambitieux en tournesol". En revanche, son activité commerciale sur le maïs (-40 %) est perturbée par le conflit en Ukraine. Son pôle gastronomie voit son chiffre d’affaires reculer de 10 % "du fait du manque de canards disponibles" en raison de la grippe aviaire (dont Euralis évalue le coût à 22 M€) entraînant de l’activité partielle pour ses sites de transformation. Enfin, il confirme 42 millions d’euros d’investissements en R & D sur l’exercice et poursuit son cap vers les énergies renouvelables via l’unité de méthanisation Biobéarn ou via sa filiale Eurasolis, qui confirme la signature de plus d’une centaine de contrats d’agrivoltaïsme.

Pyrénées-Atlantiques # Agriculture # Conjoncture # ETI