Seine-Maritime
L'Esigelec en pointe sur l'intelligence artificielle
Seine-Maritime # Organismes de formation # High-tech

L'Esigelec en pointe sur l'intelligence artificielle

S'abonner
Le projet Macmia a pour objectif de diversifier et massifier l'offre de formation en IA et Science des Données — Photo : Pixabay - CC0

Porté par l’Institut Mines-Télécom (IMT), et associé à l’école d’ingénieurs Esigelec (Saint-Etienne-du-Rouvray), le projet de formation Macmia (budget de 5,9 M€) en Intelligence artificielle est lauréat de l’appel à manifestation d’intérêt "Compétences et métiers d’avenir" (dans le cadre de France 2030). Le projet Macmia (Massification des Compétences et Métiers de l’Intelligence Artificielle) a pour objectif de diversifier et massifier l’offre de formation en IA et Science des Données des écoles d’ingénieurs et de management de l’IMT, de l’Esigelec, de l’Université de Technologie de Troyes (UTT) et de plusieurs campus des métiers et des qualifications d’excellence. "L’IA est au cœur de notre évolution pédagogique, avec des modules pédagogiques au sein de 7 de nos dominantes et d’un parcours DNM sur notre campus de Rouen, auxquels s’ajoutent des modules dans la dominante "IA & BigData" enseignée sur notre campus de Poitiers", souligne Etienne Craye, directeur général de l’Esigelec. Le projet Macmia vise à organiser une filière de formation de techniciens, d’ingénieurs et managers (Bac + 3 à Bac + 8), ayant une double compétence dans les domaines de l’IA et de l’Industrie du Futur.

Seine-Maritime # Organismes de formation # High-tech