Réseaux

Oséo Excellence : Nouveau club d'entreprises en croissance

Par C.P., le 07 mai 2010

À terme, il devrait compter en France quelque ?2.000entrepreneurs qui vont de l'avant?. Ce nouveau club d'Oséo, qui rassemble les ?pépites?de l'économie, comptait début avril près de 80 membres dans la région.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Oséo Excellence se veut à la fois une vitrine pour ses membres, un moyen de mieux se connaître entre eux, et un outil pour les pouvoirs publics pour sonder cette population d'entrepreneurs très choyée. Les critères de sélection ne sont pas figés: les entreprises qui présentent un profil intéressant (forte croissance, potentiel remarquable, forte propension à l'innovation...) sont détectées par les chargés d'affaires d'Oséo, sur le terrain. À terme, le club vise 2.000 membres. Ils étaient début avril près de 80 dans la région, sur 1.115 en France. Ce club a été créé pour répondre à un besoin de contacts directs des pouvoirs publics avec les entreprises, comme l'explique Lucia Lombardo, responsable crédit et communication, animatrice du club en Rhône-Alpes, avec Arnaud Peyrelongue, directeur du réseau Rhône-Alpes d'Oséo: «Nous avions une forte demande de l'ensemble de nos interlocuteurs pour un point de rencontre. Nous sommes ce point de rencontre, neutre, puisque nous sommes un établissement public sans intérêt financier particulier mais gouverné comme une entreprise privée car nous n'avons pas de guichet. Nous n'avons pas des dossiers mais des clients, pas d'approche administrative mais commerciale, pragmatique.»




Consultations de terrain

Oséo, organisme hybride qui est monté en puissance sous l'effet de la crise notamment, a pour métier d'aider à financer la croissance. Après une année 2009 très orientée sur le sauvetage d'entreprises en difficulté, il se recentre donc sur son coeur d'activité: le soutien à l'innovation, l'investissement et l'international. En développant ce Club Excellence 2010 (les inscriptions sont valables un an, renouvelable), Oséo met à la disposition des pouvoirs publics un fichier d'entreprises moteurs de l'économie, sur lequel ils peuvent tester ou valider des propositions. Ainsi, les membres du club sont invités à répondre à des mini-sondages émis par les autorités, Oséo et quelques médias nationaux. Une première enquête a été réalisée par Christine Lagarde, ministre de l'Économie, de l'Industrie et de l'Emploi, sur le thème «Quelle serait LA mesure de simplification administrative qui faciliterait la croissance de votre entreprise, sans impact budgétaire pour l'État?». En avril, une deuxième enquête a été orchestrée par Hervé Novelli, secrétaire d'État chargé du Commerce, de l'Artisanat, des PME, de Tourisme et des Services et de la Consommation, sur les projets et priorités 2010. De leur côté, les entreprises membres du club peuvent s'appuyer sur ce réseau pour renforcer leur communication: elles peuvent ainsi entrer plus facilement en contact les unes avec les autres, en hissant leur label ?Oséo Excellence? comme signe de reconnaissance, et diffuser, sur le site du club, leurs dernières actualités. Bientôt, elles auront la possibilité de se rencontrer physiquement: deux réunions annuelles régionales sont envisagées ainsi qu'une grande manifestation nationale pour le lancement officiel du club.




- http://excellence.oseo.fr

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail