Loire

Industrie

MIG Automation double sa surface et vise de nouveaux marchés

Par Gilles Cayuela, le 22 octobre 2020

Spécialiste de la rénovation et de la maintenance d'outils de production, MIG Automation vient d'investir dans de nouveaux locaux à Roche-La-Molière. Un investissement qui va permettre à la PME ligérienne de poursuivre sereinement sa croissance en visant notamment les marchés de l'environnement.

MIG Automation vise désormais les marchés de l'environnement pour poursuivre sa croissance.
MIG Automation vise désormais les marchés de l'environnement pour poursuivre sa croissance. — Photo : MIG Automation

Spécialisée dans la rénovation et la maintenance de machines outils et équipements industriels, MIG Automation (12 salariés ; 1,2 M€ de CA en 2019) poursuit son développement. Quelques semaines après s’être fait remarquer en participant à l’installation à Saint-Etienne des lignes de productions de masques jetables du groupe australien Coshield, la PME ligérienne vient de se doter de nouveaux locaux à Roche-la-Molière.

"Nous avons investi 750 000 euros pour doubler notre surface avec un atelier beaucoup plus grand et des moyens nouveaux de production (ponts et chariots) ainsi que des bureaux aménagés en "mode" start-up. Nous sommes désormais outillés pour poursuivre notre croissance avec un objectif de +30 % sous deux ans", précise Frédéric Fillon, le dirigeant de MIG Automation.

L’environnement pour relais de croissance

Pour atteindre cet objectif, MIG Automation mise sur ses "bonnes relations avec le groupe Coshield qui pourrait bien nous confier d’autres affaires" mais surtout sur son développement vers de nouveaux marchés.

"Nous allons essayer de développer le volet environnement. Nous travaillons actuellement sur des projets de désalinisation de l’eau de mer. Nos nouveaux locaux vont justement nous permettre de monter un banc d’essai avec de l’eau salée. Une fois que les machines seront testées, nous pourrons les envoyer en bord de mer. Nous avons déjà travaillé avec l’Espagne et Les Îles Canaries sur ce sujet et nous avons aujourd’hui un projet qui devrait partir en Arabie saoudite", confie Frédéric Fillon.

Vers une offre globale

Autre piste de diversification : l’électricité. En 2017, MIG Automation a repris la société Pilat Elec, spécialisée dans l’électricité industrielle. "Cette activité nous permet de proposer un package à nos clients. Nous sommes désormais capables de tout faire dans une usine", précise le dirigeant, qui entend bien s’appuyer sur cette nouvelle compétence pour faire entrer MIG Automation dans une stratégie d’offre globale.

"Les perspectives de développement sont importantes. L’électricité nous permet aussi d’entrer chez des clients que nous n’avions pas avec MIG Automation. Et puis, avec MIG Pilat Elec nous avons aussi un marché qui commence à monter en puissance : les bornes de recharges pour véhicules électriques", développe Frédéric Fillon.

Une activité qui vient renforcer MIG Automation dans sa stratégie de développement autour de l’environnement. "Nous sommes labellisés Advenir. Ce qui permet aussi à nos clients de bénéficier de subventions à l’installation. C’est pour nous un axe majeur de développement", conclut le dirigeant de MIG Automation.

MIG Automation vise désormais les marchés de l'environnement pour poursuivre sa croissance.
MIG Automation vise désormais les marchés de l'environnement pour poursuivre sa croissance. — Photo : MIG Automation

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail