Isère

Habillement

Implantation

Le spécialiste des chaussons d’escalade 9A Climbing prépare son industrialisation

Par Marie-Amélie Mine, le 27 octobre 2023

L’entreprise voironnaise 9A Climbing qui conçoit et fabrique des chaussons et accessoires d’escalade vendus en BtoB a investi 2 millions d’euros dans un nouveau site de production, en périphérie grenobloise. Objectif : produire à plus grande échelle pour répondre à l’accélération de la demande.

L’équipe de 9AClimbing
L’équipe de 9AClimbing — Photo : EB Escalade

Au printemps prochain, une usine de fabrication de chaussons et accessoires d’escalade devrait sortir de terre à Sassenage, au pied des falaises du Vercors. Un projet orchestré par l’entreprise voironnaise 9A Climbing (9 salariés ; 2,8 M€ de CA en 2022), qui devrait permettre à ce fabricant BtoB de chaussons et accessoires de grimpe de répondre à une demande de plus en plus importante. "Nous avons réalisé 2,8 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2022, soit une progression de 45,5 % en un an et devrions atteindre les 4 millions d’euros cette année", explique ainsi Frédéric Tuscan, ancien champion du monde d’escalade et président de l’entreprise depuis plus de 14 ans. "Nous avons triplé notre production entre 2022 et 2023 et avons malgré tout été contraints de faire attendre nos clients, car nous avions trop de commandes", poursuit-il.

Une extension prévue d’ici 3 ans

Coût de l’investissement de ce nouveau site : 2 millions d’euros, financés en fonds propres et via un crédit-bail obtenu auprès de BPCE Lease. "Les machines outils ont représenté un investissement de 300 000 euros et la production devrait être opérationnelle en septembre 2024", précise le dirigeant. Le projet n’est cependant pas terminé puisque l’usine sera agrandie de 450 m² à horizon trois ans. "L’extension nécessitera un nouveau financement ; ce projet en deux temps va nous permettre de croître à notre rythme", explique encore Frédéric Tuscan. Et de trouver de nouveaux fonds, le premier financement ayant été compliqué par le contexte inflationniste, et la hausse des taux.

Une usine au Maroc et une en Isère

Jusqu’à présent, l’assemblage des produits de 9A Climbing était assuré dans une usine de 100 personnes au Maroc, travaillant quasi exclusivement pour l’entreprise. Le site nord africain continuera son activité tandis que la nouvelle entité de fabrication iséroise devrait se spécialiser dans la production de chaussons et accessoires d’escalade "plus haut de gamme". Ce nouveau site de production de 1 000 m2 comprendra également une zone de R & D, un mur d’escalade pour essayer le matériel in situ et une zone de remise en état des chaussons. "Notre usine sera dimensionnée pour accueillir une quinzaine de personnes à la production et au ressemelage et une trentaine de personnes aux fonctions R & D, marketing et commercial", poursuit Frédéric Tuscan.

10 recrutements prévus

"Nous allons déjà embaucher une dizaine de personnes, que nous allons devoir former, notamment en production", poursuit le dirigeant. Car la fabrication d’un chausson demande un savoir-faire technique très précis, qui n’est pas enseigné au sein des formations dédiées à la chaussure. "Il faut trente minutes pour fabriquer une basket et au moins une heure pour fabriquer un chausson d’escalade, qui demande minimum 70 interventions pour les produits milieu de gamme", explique encore Frédéric Toscan. S’il estime que le recrutement ne sera pas aisé, il mise sur le fait que la production de chaussons demande une main-d’œuvre à l’année, contrairement aux chaussures dont la fabrication est plus saisonnière.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition