Loire

Industrie

Le leader français de la bretelle Boyer TTE change de mains

Par Gilles Cayuela, le 25 janvier 2021

Patron de Boyer TTE depuis 1993, Patrice Dusson vient de passer le relais à Stéphane Rovéra et Cédric Granger, deux professionnels de la communication et des médias, qui entendent notamment développer les marchés de l'image.

Patrice Dusson (au centre) accompagnera pendant un an Cédric Granger (à gauche) et Stéphane Rovera dans la reprise du leader français de la bretelle.
Patrice Dusson (au centre) accompagnera pendant un an Cédric Granger (à gauche) et Stéphane Rovera dans la reprise du leader français de la bretelle. — Photo : Gilles Cayuela - Le Journal des Entreprises

Fondé en 1946 par Gérard Boyer et repris en 1993 par Patrice Dusson, Boyer TTE (10 salariés ; 850 000 € de CA en 2020) change de mains. Implanté à Villars dans la Loire, le fabricant de ceintures et leader français de la bretelle (20 000 paires produites par mois) a été repris en début d’année par deux anciens professionnels des médias, Stéphane Rovéra, ex-directeur communication et développement chez TL7, et son ex-chargé de communication au sein de la télévision locale Cédric Granger. Les deux hommes, qui s’étaient connus quelques années plus tôt au sein d’Activ Radio, ont décidé de se lancer ensemble dans l’entreprenariat et de "passer de l’univers des services à celui des produits".

Le binôme sera accompagné pendant un an par le cédant de manière à "apprendre le métier et s’acculturer à l’entreprise", explique Cédric Granger. Pendant deux ans, ils bénéficieront également de l’accompagnement du Réseau Entreprendre Loire au sein duquel Patrice Dusson, qui siégeait déjà au conseil d’administration, va pouvoir désormais s’engager pleinement.

Cap sur les marchés de l’image

Côté business, les deux repreneurs se sont fixés pour objectif de "ramener et stabiliser" Boyer TTE à un niveau de chiffre d’affaires d’environ un million d’euros. Chiffre que la PME de Villars réalisait avant "trois années marquées par les Gilets Jaunes, les retraites et le Covid". Pour ce faire, Stéphane Rovéra et Cédric Granger entendent développer les marchés déjà existants auprès des grands comptes - grande distribution et grandes surfaces spécialisées dans la chasse et l’outdoor notamment - et des institutionnels (pompiers, armées, etc.).

"Patrice n’avait pas le temps de faire de la prospection commerciale. À deux, nous serons plus à même de le faire et d’aller récupérer des clients supplémentaires en approfondissant les marchés sur lesquels nous sommes déjà positionnés", développe Stéphane Rovéra.

Autres pistes de développement, le marché de l’image avec en ligne de mire les goodies et l’événementiel. "Cela fait partie des marchés que l’on souhaite développer et sur lesquels nous avons toute notre fibre et notre savoir-faire à apporter", précise Stéphane Rovéra.

L’e-commerce comme diversification

Enfin, les deux associés entendent aussi poursuivre l’aventure digitale entreprise par leur prédécesseur, qui a lancé courant novembre le site de vente en ligne ceintures-et-bretelles.com. "L’idée n’est pas d’aller prendre des clients finaux à nos clients grossistes et intermédiaires mais plutôt d’apporter une gamme spécifique et dédiée qui ne viendra pas les concurrencer", confie Stéphane Rovéra.

Et Patrice Dusson de conclure : "Le confinement et le Covid ont été des éléments déclencheurs pour se lancer dans la vente en ligne. Cela ne deviendra pas le cœur de métier de Boyer TTE mais si nous sommes confrontés dans l’avenir à d’autres pandémies, cela peut-être un moyen de compenser la baisse d’activité sur certains marchés".

Patrice Dusson (au centre) accompagnera pendant un an Cédric Granger (à gauche) et Stéphane Rovera dans la reprise du leader français de la bretelle.
Patrice Dusson (au centre) accompagnera pendant un an Cédric Granger (à gauche) et Stéphane Rovera dans la reprise du leader français de la bretelle. — Photo : Gilles Cayuela - Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail