Rhône

Technologies

Delta Drone met au point un système d'inventaire logistique assisté par drone

Par Audrey Henrion, le 22 avril 2020

La société Delta Drone, basée à Dardilly, dans l’agglomération de Lyon, a codéveloppé pendant quatre ans avec Geodis une innovation baptisée Countbot, destinée à raccourcir et fiabiliser les inventaires dans les entrepôts logistiques.

Système Countbot développé par Delta Drone et Geodis pour la logistique
Le système d'inventaire logistique Countbot est né après quatre années de recherche et 2,5 millions d'euros d'investissement. — Photo : Geodis

Trente fois moins de personnel et 50 % de temps gagné. Telle est la promesse de Delta Drone, spécialiste des drones civils à usage professionnel, grâce à Countbot, son dernier-né destiné à réaliser l’inventaire d’entrepôts XXL. Ce produit est le fruit d’un codéveloppement avec le géant de la logistique Geodis (CA 2019 : 8,2 Md€ / 41 000 salariés), lequel cherchait une solution pour automatiser les inventaires. « Geodis détient, uniquement en France et aux États-Unis, plus de 5 millions de mètres carrés de surfaces, sur des hauteurs de 8 à 10 mètres », décrit Christian Viguié, PDG depuis juin 2014 de Delta Drone, PME basée à Dardilly (Rhône), pesant 20 millions de chiffre d’affaires avec 460 salariés.

Immobilisation des sites, risques d’accidents, location de matériel élévateur, risque d’erreur en relevant les références sur les racks ou les palettes : Geodis souhaitait se débarrasser de ces contraintes coûteuses et chronophages, jusque-là indispensables pour répertorier les milliers de produits posés sur des centaines de racks.

Au total, le binôme aura effectué quatre ans d’essais et de tâtonnement. « Nous avons rapidement évacué l’idée de faire voler un drone à cause des risques de chutes et des problèmes de connexion avec les satellites, raconte Christian Viguié, sans compter la dextérité que cela exige. Même conclusion pour la triangulation avec poses de balises au sol, trop contraignant. Exit aussi le drone accroché à un fil ».

Assemblage dans le Rhône

Christian Viguié, PDG de la PME Delta Drone.
Christian Viguié, PDG de la PME Delta Drone. - Photo : Delta Drone

Une solution fait l’unanimité : un mât qui s’incline comme un pendule et sur lequel sont positionnés des appareils photos pour flasher les codes-barres. L’ensemble est gyrostabilisé à son sommet par un drone.

En conditions réelles, le système Countbot est capable d’inventorier un espace de 10 000 m² en cinq heures avec un seul superviseur quand il faut, en temps normal, mobiliser une trentaine de personnes, stopper les flux et louer plusieurs nacelles et chariots élévateurs, avec les risques de chutes que cela engendre.

Pour assembler Countbot, Delta Drone vient de louer sur son site de Dardilly un entrepôt de 2 000 m² avec 1 000 m² d’emprise au sol. La PME se dit capable d’en livrer plusieurs par mois, assemblés sur place par une équipe de 5 personnes en cours de recrutement.
Plus de quatre années de mise au point et plus de 2,5 millions d’euros d’investissement - financés à 50 % environ par Geodis - ont été nécessaires pour trouver le bon système. Christian Viguié en retire une certitude, « le monde des drones est, contrairement à l’idée reçue, très capitalistique ».

Amortissement sur trois ans

Si Delta Drone détient la propriété intellectuelle du produit, cela n’empêchera pas d’autres clients de l’entreprise lyonnaise de profiter de cette innovation. Le PDG pense notamment à son nouvel actionnaire de référence (à 26 %), le fonds tchèque Ott Ventures, lui-même actif dans l’immobilier d’entrepôts avec 6 millions de m² en Europe de l’Est et en Russie. « L’attelage de Geodis et d’Ott offre des perspectives gigantesques », se réjouit Christian Viguié. Il envisage plusieurs modèles de mise à disposition, de l’achat mutualisé à la prestation de service. Une chose est sûre : « notre produit sera amorti en moins de trois ans ».

Delta Drone, dont 300 salariés sont agents de sécurité et 160 dédiés à l’activité du drone (y compris le bureau d’études de Nantes, anciennement Pixiel, rachetée en mai 2018), espère pouvoir passer la crise actuelle sans trop de casse. Elle s’est refusée, « par manque de naïveté » selon son patron, à toute demande de report d’échéances et encore moins à solliciter un prêt garanti par l'Etat.

Système Countbot développé par Delta Drone et Geodis pour la logistique
Le système d'inventaire logistique Countbot est né après quatre années de recherche et 2,5 millions d'euros d'investissement. — Photo : Geodis

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail