Industrie

Aledia : La start-up grenobloise lève 28,4 millions d'euros

Par Yann Petiteaux, le 03 juillet 2015

Electronique. Valeo, Ikea Greentech et Bpifrance sont entrés au capital de la start-up grenobloise. Celle-ci vise une commercialisation de ses LED 3D nouvelle génération courant 2017. Une innovation qui pourrait rapidement générer 100 M€ de chiffre d'affaires.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

La start-up grenobloise Aledia, pionnière dans le développement et la fabrication de LED 3D nouvelle génération, vient de finaliser un tour de table de 28,4 millions d'euros. Au-delà de ses soutiens historiques (Sofinnova partners, Braemar energy ventures, Demeter partners et CEAi/ATi), l'entreprise a mobilisé de nouveaux investisseurs : l'équipementier automobile Valeo, Ikea greentech AB (branche capital-risque du groupe suédois Ikea), et le fonds écotechnologies de Bpifrance. Valeo a annoncé avoir pris 10,5 % des parts de la société. Les prises de participations d'Ikea et Bpifrance seraient du même ordre de grandeur. Lors de son lancement en 2012, Aledia avait déjà réussi à lever 12 millions d'euros auprès de plusieurs fonds de capital-risque. Cette enveloppe de près de 30 millions d'euros va permettre à Aledia de poursuivre le développement de sa technologie de rupture. « Normalement, cela devrait nous amener jusqu'à la phase de commercialisation, mi-2017 », estime Giorgio Anania, P-dg et co-fondateur de la start-up. L'entreprise, qui emploie 45 salariés, développe depuis plusieurs années une nouvelle génération de LED beaucoup moins coûteuse permettant l'intégration de fonctions électroniques et la création de nouveaux systèmes d'affichage. Le budget annuel consacré à la R & D est de 10 millions d'euros. Il est notamment financé par les fonds propres de la start-up, le crédit d'impôt recherche et divers financements sur projet. « Beaucoup de gens sous-estiment les fonds nécessaires pour mettre au point ce type de technologie, constate Giorgio Anania. Chaque salarié nous coûte en moyenne 250 à 300.000 euros par an. » À ce prix, l'enjeu est d'amener le plus rapidement possible la technologie sur le marché.

Remplacer les écrans de smartphones
Mais l'investissement en vaut sans doute la peine. La technologie de " smart lighting " conçue par Aledia pourrait trouver des débouchés auprès de grands clients, à commencer par les nouveaux actionnaires de l'entreprise. « Ikea est l'un des plus grands vendeurs de LED au monde et Valeo est le deuxième mondial dans le domaine de l'illumination automobile, précise Giorgio Anania. Avec trois ou quatre clients comme cela, on devrait rapidement atteindre la barre des 100 millions d'euros de chiffre d'affaires. » « À terme, notre technologie peut remplacer tous les marchés de LED, ajoute le dirigeant d'Aledia. Nous allons attaquer segment par segment en fonction de nos avancées. » La technologie de LED 3D sur laquelle travaille la start-up grenobloise permet de diviser la quantité de matière coûteuse par dix par rapport à des LED classiques. De quoi révolutionner le marché ? « En matière de performance, les LED conventionnelles sont en train de plafonner. Le niveau est tel qu'aujourd'hui, la marge d'amélioration possible d'ici trois ou quatre ans est faible. Par conséquent, le marché va devenir très difficile, ce qui explique notamment les sorties de Samsung ou Philips du secteur. La seule raison de vouloir entrer sur le marché actuellement est de disposer d'une technologie différente. » La LED 3D est particulièrement adaptée aux marchés de l'éclairage, de l'automobile et des écrans plats. « Mon rêve à terme, c'est de remplacer les cristaux liquides des actuels écrans de smartphones », anticipe Giorgio Anania. Un business mondial qui pèse à lui seul 20 milliards d'euros.

Aledia


(Grenoble) Dirigeant : Giorgio Anania 45 salariés CA 2014 : 158.500 € www.aledia.com

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail