Ille-et-Vilaine
T2L investit dans une nouvelle plateforme et des camions électriques
Ille-et-Vilaine # Transport-logistique # Investissement

T2L investit dans une nouvelle plateforme et des camions électriques

S'abonner

Transport Logistique Lemesle (T2L) investit à Étrelles. L’entreprise de Jérémie Lemesle va faire construire un nouvel entrepôt de 3 000 m². Afin d’accompagner sa croissance et répondre aux enjeux environnementaux, elle se dote également de camions électriques.

Jérémie Lemesle, dirigeant fondateur de la société de transport T2L, basée à Étrelles — Photo : T2L

Fondée en 2010, la société de transport et de logistique T2L (Transport Logistique Lemesle), à Étrelles, enregistre un fort développement de son activité, réalisant 8,5 millions d’euros de chiffre d’affaires contre 7,5 millions en 2021. Pour accompagner cette croissance continue, son dirigeant, Jérémie Lemesle, investit dans la construction d’un nouvel entrepôt de 3 000 m².

Un investissement de 9 millions d’euros

Celui-ci sera situé à un kilomètre de son actuel siège social, où T2L dispose de 3 000 m² de bâtiment et de 21 000 m² de stockage. Coût total de l’opération : 9 millions d’euros. "Ce nouveau terrain offre une capacité de 12 000 m² au total, ce qui nous laisse encore de belles perspectives", précise le dirigeant, qui emploie 90 collaborateurs pour plus de 50 moteurs.

T2L transporte à travers l’Hexagone tous types de marchandises, des produits horticoles aux produits laitiers en frigo, en passant par les équipements piscine ou encore des déchets. "Notre cœur de métier est le transport de fret palettisé, de 1 à 6 palettes", ajoute Jérémie Lemesle. Grâce à son intégration au sein de réseaux spécialisés (comme POLE, Palette Organisation Logistique Européenne), T2L livre même à l’étranger, en Europe, dans les pays limitrophes. Elle compte également un site à Beaucouzé (Maine-et-Loire), avec les Transports Chapon repris en 2017 (3,5 M€ de CA supplémentaires).

L’entreprise vient par ailleurs d’intégrer le réseau de transporteurs Tred Union (70 adhérents en France), qui va lui permettre, outre de bénéficier d’un groupement d’achat, de participer à l’évolution du métier de transporteur. "J’y vais pour produire, aider le groupement à progresser et engager, entre professionnels du transport et de la logistique, de nouvelles réflexions sur notre secteur", indique Jérémie Lemesle.

Des véhicules électriques pour 2024

Car T2L compte bien adapter son modèle aux enjeux à venir, notamment environnementaux. Son dirigeant annonce ainsi par exemple un investissement dans "plusieurs véhicules électriques", sans en préciser le nombre exact. Un premier camion arrive au 1er octobre, pour livrer les agglomérations de Vitré et Rennes. Les autres sont prévus pour 2024.

Ille-et-Vilaine # Transport-logistique # Investissement