Brest
Nestadio Capital et Finistère Angels au capital de Coaching Sport et Santé
Brest # Santé # Sport

Nestadio Capital et Finistère Angels au capital de Coaching Sport et Santé

S'abonner

Le fonds breton Nestadio Capital et Finistère Angels viennent de prendre 13 % du capital de la start-up brestoise C2S (Coaching Sport et Santé). Le montant de la levée de fonds n’a pas été dévoilé.

— Photo : Le Journal des Entreprises

Nestadio Capital et Finistère Angels viennent de prendre 13 % du capital de la start-up brestoise C2S (Coaching Sport et Santé) (2 salariés ; CA non communiqué). Fondée en 2013 par le docteur Yannick Guillodo avec l'appui d’autres médecins et spécialistes du sport dont l’ancien footballeur professionnel Paul Le Guen, la jeune entreprise s’apprête à lancer le programme « Bouge + de 50 ans », avant de développer des programmes spécifiques pour lutter contre des pathologies telles que le diabète, l’arthrose, l’hypertension…

D'autres applications à suivre

« Pendant 12 semaines, grâce à un algorithme, l’application enregistre les données sur le smartphone de l’utilisateur, en différenciant les pas « marchés » des pas « bougés » pour coacher l’utilisateur au quotidien : encouragement à marcher, propositions d’exercices physiques, musculaires et cérébraux, rappels en cas d’absence de mouvement pendant plus de deux heures (hors sommeil)… 12 semaines, c’est la durée minimum de traitement pour qu’un changement de comportement soit efficace sur le long terme », explique le docteur Guillodo.

L’application « Bouge » est téléchargeable en ligne au prix de 19,90 € (versions Androïd et iPhone). La première version commercialisée est celle de « Bouge + de 50 ans ». Afin d’accompagner le développement des autres versions (dédiées aux femmes enceintes, aux personnes touchées par l’hypertension, le diabète, etc.), le fonds d’investissement breton Nestadio Capital et l’association de business angels « Finistère Angels » viennent de souscrire à une augmentation de capital en entrant au tour de table de la startup dont le montant n’a pas été révélé.

Brest # Santé # Informatique # Sport