Le groupe Ciméo étend son terrain de jeu en Bretagne et en Loire-Atlantique
# Bâtiment # Implantation

Le groupe Ciméo étend son terrain de jeu en Bretagne et en Loire-Atlantique

S'abonner

Le groupe Ciméo continue de déployer ses activités de gros œuvre, rénovation et cloisons au sein dans l’Ouest. Il ouvre cette année deux nouveaux établissements en Loire-Atlantique et dans le Finistère. Et a également étendu ses compétences avec la création de Woodeo, dédiée aux ossatures bois.

Ludovic Eveno (à gauche), DG, François Fraioli (au centre), PDG, et Mikaël Collobert, DG, forment l’équipe dirigeante de Ciméo Construction — Photo : ©Tudal Legrand

Le groupe costarmoricain Ciméo (96 M€ de CA en 2022/2023, 400 salariés) continue d’étendre son terrain de jeu. L’entité qui évolue dans le gros œuvre et les cloisons ouvre en 2023 deux nouveaux établissements sous l’enseigne de son vaisseau amiral : Ciméo Construction (77 M€ de CA pour l’exercice clôt en juillet 2023, 300 collaborateurs). Après Vannes, dans le Morbihan (2019) et Melesse, en Ille-et-Vilaine (2022), c’est à Saint-Herblain (44), cet été, et à Saint-Martin-des-Champs (29), en décembre, que la PME s’installe. "Cela faisait des années que les promoteurs nous demandaient d’être présents en Loire-Atlantique mais nous avons attendu d’avoir les hommes clés pour que le modèle fonctionne", explique Mikaël Collobert, DG de Ciméo Construction et l’un des trois actionnaires de l’entreprise avec François Fraioli, PDG, et Ludovic Eveno, DG. Le même processus a présidé à la création de l’établissement finistérien.

Déploiement de Ciméo Cloisons Doublages

L’objectif est d’atteindre dans un premier temps 15 à 20 % de l’activité en Loire-Atlantique et de 5 à 10 % dans le Finistère. "Globalement, notre bon équilibre serait de réaliser en moyenne 50 % de notre chiffre d’affaires en Ille-et-Vilaine et 50 % dans les quatre autres départements", précise Ludovic Eveno. Dans le même esprit, le groupe envisage d’ouvrir sur le territoire breton des établissements sous l’enseigne de sa structure dédiée aux cloisons, Ciméo Cloisons Doublages. "Nous nous étendons géographiquement pour être plus solide et accompagner nos clients sur tout le territoire breton", souligne le dirigeant.

Ce déploiement répond également à d’autres considérations. "Notre objectif est qu’aucun de nos compagnons ne travaille à plus d’une heure de son domicile", reprend Ludovic Eveno. "C’est une demande des salariés mais aussi une volonté de notre part, au même titre que posséder 22 grues, sur les 30 que nous utilisons, et notre matériel en propre et mis à notre pâte, pour travailler dans les meilleures conditions. De la même façon, nous avons un gros service méthode qui prépare les chantiers et la mise en œuvre du matériel."

Création de Woodeo

Outre cette expansion territoriale, le Groupe Ciméo, dont le siège se situe à Jugon-les-Lacs (Côtes-d’Armor), élargit également son domaine de compétences. En 2023, il a créé Woodeo, une nouvelle structure dédiée aux ossatures bois. "Woodeo nous permet de répondre aux marchés spécifiques mixtes bois et béton", explique Mikaël Collobert. "Elle bénéficie du savoir-faire de nos équipes dans le domaine de la préfabrication et de l’assemblage." La complémentarité se trouve au cœur du groupe puisque les autres entités de l’ensemble présentent également des activités connexes permettant aux clients de n’avoir qu’un seul interlocuteur et une rapidité de chantiers accrue. Le gros œuvre (Ciméo Construction) peut être associé à la rénovation (CRD, reprise en 2014, la bretillienne Baldeschi, acquise en 2022), à l’isolation et aux cloisons (Ciméo Cloisons Doublage, créée en 2020, et Hérisson, reprise en 2016) et désormais à l’ossature bois (Woodeo). Quant à la taille des chantiers, au nombre de 120 ouverts à date, elle varie de 50 000 € à 14 millions d’euros, pour l’ensemble immobilier du Val d’or, près de Nantes. "Nous ne voulons pas oublier les petits chantiers, toujours pour accompagner nos clients mais également pour former nos compagnons. 80 % de nos chefs de chantier viennent de notre formation interne", se félicitent les dirigeants.

Nouveau dépôt dans les Côtes-d’Armor

Le Groupe Ciméo n’est pas une structure juridique mais un simple nom commercial. Les différentes PME regroupées sous cette bannière possèdent toutes à leur capital François Fraioli et Ludovic Eveno, aux côtés des directeurs des entreprises, qui leur apportent des méthodes et des valeurs communes. Les cinq entreprises possèdent également des fonctions support communes (communication, RH, QSE, informatique, contrôle de gestion), qui sont situées dans les locaux de Ciméo Construction à Jugon-les-Lacs.

En face de ce bâtiment, le groupe aménage un terrain de 27 000 m² qu'il va utiliser comme dépôt et site de remise en état pour le parc de matériel de toutes ses entités. La fin des travaux, qui ont débuté en novembre 2023, est prévue pour le printemps 2024. L’espace libéré par le dépôt actuel de Ciméo Construction, sera utilisé pour réaménager les bureaux de l’entreprise, dont la surface avait déjà été doublée en 2015 pour la porter à 750 m², six ans après son installation. Près de 300 m² seront ajoutés cette fois. Baldeschi a également bénéficié après son rachat de nouveaux locaux, près de ceux qu’elle occupait à La Richardais (35). Elle les a intégrés en septembre 2023.

Côtes-d'Armor Ille-et-Vilaine Morbihan Finistère Loire-Atlantique # Bâtiment # Implantation # PME # Investissement immobilier # Création d'entreprise