Bretagne
La filière photonique bretonne gagne des adhérents et travaille pour l’avenir
Bretagne # Industrie # Innovation

La filière photonique bretonne gagne des adhérents et travaille pour l’avenir

S'abonner

Photonics Bretagne, qui regroupe la filière photonique bretonne, a gagné des adhérents mais veut encourager la création de start-up dans le domaine. Pour cela, l’association s’adresse aux étudiants, de plus en plus jeunes.

David Méchin (à gauche), directeur de Photonics Bretagne, et Patrice Le Boudec, président, ont réuni adhérents et partenaires le 5 juillet à Lannion — Photo : Matthieu Leman

Photonics Bretagne, association des acteurs bretons de la photonique (étude et fabrication de composants permettant la génération, la transmission, le traitement ou la conversion de signaux optiques, NDLR), a tenu son assemblée générale le 5 juillet à Lannion (Côtes-d’Armor), où se trouve son siège. L’organisation compte aujourd’hui 125 adhérents, contre 118 en 2023. Si les chiffres au niveau régional ne sont pas connus, les acteurs lannionnais du secteur génèrent 200 millions de chiffre d’affaires sur leurs sites costarmoricains et ils emploient 1 123 salariés, soit une augmentation de 109 entre 2022 et 2023.

Patrice Le Boudec (qui dirige Idil Fibres Optiques, CA 2024 de 8 M€, 62 salariés dont 20 recrutés depuis 2023) s’est félicité de la création, à la rentrée scolaire prochaine, d’un bac professionnel Photonique au lycée Dantec de Lannion. "Avec ce bac pro, toute la filière de formation en photonique, jusqu’au doctorat, peut être suivie à Lannion", a commenté le dirigeant.

Des collégiens aux doctorants

Un atout pour encore développer la filière. "Nous avons organisé des stages de troisièmes dans les entreprises, auxquelles ont participé 75 élèves, des visites de sociétés à l’attention des lycéens et les PhD Days, qui en janvier 2024 ont réuni 25 doctorants venus de toute l’Europe", a énuméré David Méchin, directeur de l’association. "Nous œuvrons pour favoriser la création de nouvelles start-up dans le domaine de la photonique." Des voyages sur des salons internationaux (San Francisco, Munich…) ont participé également au rayonnement de la filière bretonne.

Une plateforme de fabrication de fibres optiques

Photonics Bretagne compte 25 salariés. Outre son activité de cluster et de promotion de la filière photonique bretonne, l’association possède une plateforme technique de fabrication de fibres optiques et d’outils dans le domaine de l’agrophotonique et du biophonique (utilisation de la photonique dans l’agriculture et l’agronomie). Celle-ci a généré 1,8 million d’euros de chiffre d’affaires en 2023, entre ventes et prestations (513 000 euros, en baisse de 13 %) et projets de développement collaboratif avec des entreprises et des laboratoires. Ces collaborations, au nombre de 18 en 2023, se trouvent par exemple dans le domaine des fibres métalliques pour les centrales nucléaires.

Bretagne # Industrie # Innovation
Fiche entreprise
Retrouvez toutes les informations sur l’entreprise PHOTONICS BRETAGNE