100 millions d'euros pour les investissements des collectivités territoriales dans le BTP
# BTP # Investissement

100 millions d'euros pour les investissements des collectivités territoriales dans le BTP

S'abonner

Fin mai, le président du directoire de la Caisse d'Epargne Hauts-de-France Alain Denizot et Olivier Tommasini, président de la Fédération Française du Bâtiment (FFB) Hauts-de-France, ont signé un partenariat pour soutenir les investissements des collectivités territoriales dans le BTP. Une enveloppe de 100 millions d'euros de crédits est ainsi allouées.

— Photo : Le Journal des Entreprises

Fin mai, la Caisse d'Epargne Hauts-de-France a annoncé mettre à disposition des collectivités territoriales des Hauts-de-France une enveloppe de 100 millions d'euros de crédits, destinée à accélérer leurs investissements dans le BTP. « L'investissement des collectivités territoriales dans l'aménagement du territoire est un levier fondamental de l'économie régionale, créateur d'emploi pour l'ensemble des métiers du BTP de la région Hauts-de-France (+ de 33.000 entreprises et + de 107.000 salariés) », commente la Caisse d'Epargne Hauts-de-France dans un communiqué.

L'accent sur la rénovation énergétique et l'accessibilité

Ce partenariat fait suite à l'initiative menée en 2016 par la Caisse d'Epargne Picardie et la FFB Picardie, qui avaient alloué une enveloppe de crédits à taux bonifiés d'un montant de 50 millions d'euros. D'avril à octobre 2016, 39 millions d'euros de crédit sont été consommés. D'où la volonté de reproduire l'opération cette année, à l'échelle des Hauts-de-France cette fois. « Une attention particulière sera portée aux travaux de rénovation énergétique des bâtiments publics, ainsi qu'à la mise en accessibilité des établissements recevant du public », précise encore le communiqué. La Caisse d'Epargne Hauts-de-France effectuera le suivi de la consommation de cette enveloppe, qu'elle partagera avec la FFB Hauts-de-France à l'issue de la période de souscription, fixée au 31 octobre 2017. L'organisme bancaire précise qu'il « envisagera si nécessaire l'augmentation de l'enveloppe » .

Conditions financières de souscription

Le montant minimum à emprunter est de 50.000 euros, sur une durée de vingt ans maximum. Le taux est celui du livret A (au 1er mars 2017) augmenté de 0,5 %.  

# BTP # Investissement # Collectivités territoriales