Bas-Rhin

Automobile

Mercedes-Benz transfère une unité de production d'Allemagne vers la France

Par Rémi Boulle, le 14 juin 2017

Le constructeur automobile Mercedes-Benz a transféré une unité d’assemblage de châssis située à Worth, en Allemagne, vers Molsheim, dans le Bas-Rhin, créant ainsi cinquante emplois sur son site alsacien.

Le Journal des Entreprises, l'économie en régions — Photo : Le Journal des Entreprises

Le groupe Mercedes-Benz vient d’inaugurer son unité d’assemblage de châssis de 14,5 tonnes à Molsheim (Bas-Rhin). Ces châssis sont destinés à la filiale du groupe Lohr, Soframe, spécialisée dans la production de véhicules militaires. Un contrat de quatre ans est conclu avec Soframe, ce qui assurera une activité régulière à cette unité d’assemblage jusqu’en 2020. Pour sa création, plus de 2 millions d’euros ont été investis de manière à réaliser une extension de 2.000 m² du site de Molsheim, et à y installer la nouvelle ligne d’assemblage. Et près de 50 salariés ont été embauchés. « Actuellement, nous produisons un véhicule par jour mais nous avons une capacité de production bien supérieure », précise Sébastien Gross, responsable des ressources humaines sur le site de Molsheim.

De Wörth à Molsheim

Auparavant, de tels châssis étaient fabriqués à Wörth en Allemagne. « Il s’agit d’un transfert de compétences. Une équipe de travail de Wörth a formé une équipe de travail de Molsheim, chargée de la mise en place de la production » développe le responsable des ressources humaines. Ce transfert de Wörth à Molsheim s’explique notamment par l’objectif de Mercedes-Benz de diminuer ses coûts de production, son client Soframe étant situé à moins de 15 km de Molsheim, à Hangenbieten. « Vu l’état du marché pour les véhicules poids-lourds, c’est une très bonne nouvelle pour notre site », souligne Sébastien Gross. « Cela va nous permettre d’atteindre notre objectif de maintenir notre niveau d’activité dans les quatre ans à venir. »

Un avantage concurrentiel pour Soframe

Le site de Molsheim, l’un des trois sites industriels de Mercedes-Benz implantés en France, est par ailleurs spécialisé dans la transformation sur-mesure de camions Mercedes-Benz et dans l’assemblage de cabines de l’Unimog, un camion utilitaire tout terrain de Mercedes-Benz. Ce site, qui a réalisé 80 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2015, emploie 600 salariés. Avec ce transfert de compétences, Soframe aura un avantage supplémentaire pour répondre à des appels d’offres du Ministère de la Défense français : la production, dans l'Hexagone,  du châssis de ses véhicules.

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture