Toulouse

BTP

Taillandier Architectes à la conquête de Paris

Par Paul Falzon, le 17 décembre 2018

Déjà présent à Montpellier et Bordeaux, le cabinet d'architecture toulousain Taillandier Architectes Associés devrait s'implanter à Paris dès 2019. L'entreprise, qui a multiplié son chiffre d'affaires par six en six ans, développe en parallèle des sociétés spécialisées sur la conduite des travaux et l'économie de la construction.

Pierre-Louis Taillandier, fondateur et gérant du cabinet Taillandier Architectes Associés, à Toulouse.
Depuis le siège de Taillandier Architectes Associés à Toulouse, Pierre-Louis Taillandier planifie l'ouverture en 2019 d'une quatrième agence à Paris. — Photo : © Lydie Lecarpentier

Acteur majeur du marché toulousain, Taillandier Architectes Associés (TAA) élargit d'année en année son terrain de jeu. Après Bordeaux et Montpellier, c'est à Paris que TAA (80 salariés, 10 M€ de CA) va ouvrir sa quatrième agence, courant 2019.  « C'est l'une des quatre sociétés que nous envisageons de créer l'an prochain », sourit Pierre-Louis Taillandier, cofondateur et seul maître à bord depuis le rachat des parts de son associé, Jacques Sutter, en 2012. Derrière la holding Amso Consulting, l'architecte dirige déjà quatre centres de profit : les trois agences existantes et l'Atelier des Chimères, créé en 2017 sur le métier des images et maquettes 3D pour le bâtiment.

Une accélération sur l'innovation

Cette dernière société est emblématique de la stratégie de spécialisation métier que Pierre-Louis Taillandier cherche à dupliquer : développer des compétences en interne puis créer des structures autonomes pour favoriser l'initiative et la prise d'affaires. « Avec l'Atelier des Chimères, l'objectif initial était d'améliorer la rentabilité : réaliser nos propres visualisations nous coûte deux fois moins cher que via la sous-traitance, indique le dirigeant. Mettre en place une société dédiée a permis d'accélérer sur l'innovation, par exemple sur la visualisation dynamique et les casques de réalité virtuelle. » Un an après sa création, l'Atelier des Chimères emploie cinq personnes et s'est doté de trois imprimantes 3D.

Maîtriser la maquette numérique

Le même schéma doit être utilisé pour deux départements actuellement compris dans le périmètre de l'antenne toulousaine de TAA : l'économie de la construction et la conduite de travaux. Deux sociétés vont voir le jour et accueillir une vingtaine de salariés. Une réflexion est en cours sur la création dès 2019 d'une autre entité, dédiée cette fois à la maquette numérique (Building Information Modeling, BIM). « Cet outil de modélisation constitue un basculement irréversible du bâtiment, mais sa technicité le rend aujourd'hui inaccessible sur les petits projets : développer nos capacités nous permettrait de réduire les coûts et de maîtriser la conception dans sa globalité, résume le dirigeant. L'enjeu est aussi de favoriser l'inclusion dans les études de matériaux ou d'équipements plus respectueux de l'environnement. »

Un CA multiplié par six en six ans

La réorganisation des activités de l'agence s'inscrit dans un effort de structuration initié après le changement d'actionnariat en 2012. « Mon souhait était de développer les fonctions support - DAF et DRH - pour me concentrer sur les projets tout en accompagnant la transformation du marché », résume Pierre-Louis Taillandier. Les marchés publics, qui représentaient la quasi-totalité de l'activité il y a dix ans, ne pèsent plus que 30 % du chiffre d'affaires - ce qui n'empêche pas quelques beaux chantiers en cours comme le futur Parc des Expositions ou la transformation des anciennes halles Latécoère en Cité des start-up. Les marchés privés, et particulièrement le logement, ont pris le relais : ils ont porté la croissance exponentielle du chiffre d'affaires, de 1,6 M€ en 2012 à près de 10 M€ aujourd'hui.

Pierre-Louis Taillandier, fondateur et gérant du cabinet Taillandier Architectes Associés, à Toulouse.
Depuis le siège de Taillandier Architectes Associés à Toulouse, Pierre-Louis Taillandier planifie l'ouverture en 2019 d'une quatrième agence à Paris. — Photo : © Lydie Lecarpentier