Toulouse

Communication et médias

Mediameeting propose un "new deal" économique et social à ses clients et salariés

Par Paul Falzon, le 08 octobre 2020

Le toulousain Mediameeting, leader européen de la production de podcasts et web radios pour les entreprises, s'engage sur dix mesures couvrant les champs de la RSE : l'économique, le social et l'environnemental. Objectif : amener l'entreprise à plus de frugalité tout en redéfinissant la création de valeur.

Les trois cofondateurs de Mediameeting (de gauche à droite : Frédéric Courtine, Anne-Marie de Couvreur et Jean-Louis Simonet) ont inscrit l'égalité salariale hommes-femmes dans les piliers de l'entreprise, depuis sa création en 2004 à Toulouse.
Mediameeting a été fondé en 2004 à Toulouse par Anne-Marie de Couvreur, Frédéric Courtine et Jean-Louis Simonet, toujours actionnaires majoritaires. — Photo : © Mediameeting

Mediameeting, leader européen de la production de podcasts et web radios pour les entreprises, basé à Toulouse (220 salariés, CA 2019 : 10 M€), lance son "New Deal" : dix engagements qui couvrent les champs de la responsabilité sociétale de l’entreprise (économique, social et environnemental), adressés à ses différentes parties prenantes (clients, salariés, et écosystème). "Avant même la crise sanitaire, nous ressentions avec nos salariés une forme de surchauffe quant à nos modes de fonctionnement, avec beaucoup de déplacements qui généraient fatigue et parfois stress. Le confinement a été l’occasion d’interroger notre modèle et d’aboutir à une nouvelle proposition sur la création de valeur", confie Anne-Marie de Couvreur, cofondatrice et présidente du groupe Mediameeting.

Frugalité : "Ne pas prendre de retard"

La dirigeante cite deux influences principales : Emmanuel Faber, directeur général de Danone qui a fait du géant agroalimentaire la première entreprise à mission à l’international, et Marc Halévy, prospectiviste qui pose depuis 10 ans la frugalité comme le futur paradigme de nos économies. "Pour les entreprises, il ne s’agit pas seulement de sortir de l’hyperconsommation des dernières décennies, mais de redonner du sens et de la pérennité à leur modèle. Le monde de demain sera plus frugal mais aussi plus complexe : la connaissance va y jouer un rôle décisif, et un acteur de la communication comme Mediameeting ne peut pas prendre de retard sur ce sujet", analyse Anne-Marie de Couvreur.

Diviser par trois l’empreinte carbone

Sur le plan environnemental, le groupe s’engage notamment à diviser par trois son empreinte carbone par rapport à 2019 en limitant les déplacements au strict nécessaire, dans la lignée du confinement. Une évolution des pratiques qui se double d’une nouvelle proposition de valeur aux clients. "Les réunions opérationnelles se feront grâce aux outils digitaux, mais en parallèle nous souhaitons remettre de la qualité humaine dans les rencontres physiques, avec un rendez-vous annuel dédié à chaque partenaire sur sa stratégie, et deux réunions qui permettront à nos clients de se rencontrer et d’échanger sur leurs pratiques", précise Anne-Marie de Couvreur. Mediameeting se dote pour l’occasion d’un club client appuyé par une application dédiée.

Mécénat de compétences

Sur le plan social, le groupe s’engage à assurer une rémunération minimale supérieure de 10 % au SMIC, et à ne pas verser de dividendes malgré un exercice 2020 marqué par un boom de l’activité au plus fort de la crise sanitaire : tous les bénéfices sont réinvestis dans l’activité, avec l’accord du fonds d’investissement Isatis Capital, actionnaire minoritaire (22 %) depuis 2015. Mediameeting va lancer plusieurs actions en direction de son environnement, dans une logique de mécénat de compétences. Le groupe va mettre en place dans ses bureaux d’Issy-les-Moulineaux (92) un incubateur qui donnera à des podcasteurs un accès gratuit à ses outils (bureaux, logiciels, studios radio) et permettra à ses équipes d’identifier de nouveaux talents. Un club solidaire permettra aussi de réaliser des podcasts pour des associations ou des causes soutenues par ses clients.

Les trois cofondateurs de Mediameeting (de gauche à droite : Frédéric Courtine, Anne-Marie de Couvreur et Jean-Louis Simonet) ont inscrit l'égalité salariale hommes-femmes dans les piliers de l'entreprise, depuis sa création en 2004 à Toulouse.
Mediameeting a été fondé en 2004 à Toulouse par Anne-Marie de Couvreur, Frédéric Courtine et Jean-Louis Simonet, toujours actionnaires majoritaires. — Photo : © Mediameeting

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail