Région Sud

Cosmétique

Nicolosi Créations parfume les intérieurs des Coréens

Par Didier Gazanhes, le 08 avril 2021

La société artisanale Nicolosi Créations, installée dans les Alpes-de-Haute-Provence, réalise plus de la moitié de son chiffre d’affaires à l’export. Depuis trois ans, elle commercialise ses parfums et cosmétiques via le téléachat coréen.

Après la Corée, Celia Nicolosi, dirigeante de la société artisanale de parfums et cosmétiques Nicolosi Créations, souhaite développer le marché russe.
Après la Corée, Celia Nicolosi, dirigeante de la société artisanale de parfums et cosmétiques Nicolosi Créations, souhaite développer le marché russe. — Photo : Didier Gazanhes

Créé en avril 2004 par Philip Nicolosi, le père de l’actuelle dirigeante, Nicolosi Créations conçoit et fabrique des parfums et des cosmétiques à Aiglun, près de Digne (Alpes-de-Haute-Provence).

La petite entreprise familiale est largement tournée vers l’international. "Depuis la création de l’entreprise, nous avons toujours misés sur l’export", rappelle la dirigeante, Celia Nicolosi, évoquant un accord avec la chaîne de grands magasins américains TJ Maxx, qui distribuait les parfums Nicolosi aux États-Unis.

Des États-Unis au téléachat coréen

Si la crise de 2008 a fait s’écrouler le rêve américain de la PME alpine, Philip Nicolosi a poursuivi son développement à l’étranger en se tournant vers l’Asie. À l’heure actuelle, 55 % du million d’euros de chiffre d’affaires de la société sont réalisés à l’export, principalement en Europe (Belgique, Suisse, Espagne, Portugal, Lituanie, Lettonie, Estonie…) et en Asie (Corée du Sud, Japon, Philippines, Vietnam et Taïwan). "Notre tout premier marché, plus important même que la France, c’est la Corée. Et nous le devons au téléachat", confie Celia Nicolosi.

Suite à une rencontre lors d’un salon professionnel à Hong Kong, Nicolosi Créations fait ses premiers pas en Corée en commercialisant ses produits via une chaîne de magasins d’aromathérapie qui comptait une soixantaine de magasins dans Séoul. "Les parfums occidentaux sont fabriqués différemment des parfums locaux, nos produits ont plu. Une amie coréenne connaissait les producteurs du téléachat et nous a mis en contact. Nous avons été retenus car nous avions le bon produit au bon moment", raconte la dirigeante. Il s’y vend en effet des produits très variés et souvent qualitatifs, voire luxueux. La chaîne consacre ainsi des émissions d’une heure à toute une gamme de produits afin de promouvoir les ventes. "Nous avons ainsi trois émissions par an. C’est une actrice coréenne qui nous représente et parle de la gamme, des senteurs. C’est un tour de force de vendre du parfum à distance", estime Celia Nicolosi.

Trois mois de fabrication pour un show

Entre 7 000 et 10 000 coffrets sont ainsi vendus par émission. Un volume énorme qui nécessite près de trois mois de fabrication pour l’entreprise artisanale, au sein de laquelle beaucoup de tâches sont totalement manuelles. Les ventes sont réalisées en amont de l’émission afin que le distributeur puisse ensuite livrer dans les meilleurs délais les acheteurs du téléachat. "Pour une petite société comme nous, c’est une formule idéale qui nous permet de ne pas prendre de risques", décrit la dirigeante.

En Corée, Nicolosi Créations réalise également de la fabrication à façon pour des marques locales de parfumerie, et est positionnée dans quelques grands magasins et des magasins d’aromathérapie.

Forte d’une gamme de 35 parfums, l’entreprise envisage aujourd’hui de se développer sur le marché russe. "Nous devrions lancer y nos produits d’ici à cet été. J’ai grand espoir dans ce pays où la concurrence demeure faible dans le domaine des parfums d’ambiance. C’est un marché encore jeune et prometteur, même si les procédures de logistique, d’enregistrement y sont assez lourdes", conclut Celia Nicolosi.

Après la Corée, Celia Nicolosi, dirigeante de la société artisanale de parfums et cosmétiques Nicolosi Créations, souhaite développer le marché russe.
Après la Corée, Celia Nicolosi, dirigeante de la société artisanale de parfums et cosmétiques Nicolosi Créations, souhaite développer le marché russe. — Photo : Didier Gazanhes

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail