Alpes-Maritimes

Numérique

Live Menu dématérialise les cartes des restaurants

Par Olivia Oreggia, le 10 juin 2020

Trois entreprises azuréennes se sont associées pour aider les restaurateurs à respecter les mesures barrière et la limitation des contacts avec leurs clients. Elles mettent gratuitement à leur disposition leur service de menus digitalisés jusqu’à septembre.

Visuel mains et smartphone dans un restaurant
Permettant d'éviter tout contact, la plateforme Live Menu permet notamment de digitaliser les cartes des restaurants, facilitant ainsi le quotidien des professionnels du secteur. — Photo : MDB Multimédia

MDB multimédia n’est pas un nouveau venu dans le milieu de la restauration. L’entreprise (5 salariés, 543 000 € de CA) basée à Mouans-Sartoux, près de Grasse, est spécialisée depuis 1991 dans l’édition de logiciels dédiés aux professionnels des métiers de bouche afin de gérer leurs tâches quotidiennes : achats, production, devis, personnel… Au début de la crise sanitaire, elle a gratuitement mis à leur disposition un service de click & collect, et passe aujourd’hui à une nouvelle étape avec le lancement de Live Menu, conçu avec sa filiale UltimaSoft, éditeur de logiciels d’encaissement né en 2014, et l’agence de communication Ideogram Design, toutes deux implantées à Sophia Antipolis. « Nous avions déjà réalisé des outils de gestion de menus que nous voulions lancer depuis longtemps en ligne », explique Fabrice Pinot, dirigeant de MDB Multimédia. « Le contexte lié au Covid-19 a remis le projet d’actualité. »

Un objectif de 4 000 à 5 000 utilisateurs

L’objectif numéro un est bien sûr d’éviter aux serveurs et clients des restaurants tout contact avec un menu en papier ou en plastique. Mais la solution va au-delà d’une seule mesure d’hygiène. « On voit désormais beaucoup de QR codes sur les carets des restaurants mais, le plus souvent, ceux-ci renvoient seulement vers des photos. Nous proposons quelque chose d’interactif qui génère un affichage dynamique, en temps réel. Sur son smartphone, après avoir flashé un QR code à l’entrée de l’établissement ou sur la table, il suffit de cliquer sur un plat pour visualiser par exemple la liste des allergènes qui entrent dans sa composition », décrit Fabrice Pinot.

Pour le chef d'entreprise, l'avantage est que le restaurateur reste autonome. « Il saisit les informations, créé ses catégories, entre ses tarifs. Ceux qui travaillent des produits frais n’ont plus besoin d’utiliser d’ardoise, ils peuvent modifier leur carte chaque matin, autant de fois qu’ils le souhaitent. Nous comptons à ce jour 300 utilisateurs, des pizzerias comme des restaurants gastronomiques comme celui de l'hôtel 5 étoiles Carlton, à Cannes. »

D’ici 12 à 18 mois, MDB Multimédia espère séduire 4 000 à 5 000 utilisateurs. Jusqu’en septembre, et sans engagement, l’outil est mis à disposition gratuitement. Il sera ensuite sponsorisé. Ceux qui ne souhaitent pas voir apparaître de publicité pourront alors opter pour un abonnement mensuel de 19,90 euros.

Bientôt la commande et le paiement via la plateforme

Fabrice Pinot pense déjà aux évolutions de sa plateforme. « Nous ajoutons des fonctionnalités chaque semaine », précise l'éditeur de logiciels. « Il y aura des vidéos, la reconnaissance vocale, la synthèse vocale pour les malvoyants et bientôt le sans-contact. » Il sera également possible de passer directement sa commande et de régler la note, le tout en différentes langues.

Visuel mains et smartphone dans un restaurant
Permettant d'éviter tout contact, la plateforme Live Menu permet notamment de digitaliser les cartes des restaurants, facilitant ainsi le quotidien des professionnels du secteur. — Photo : MDB Multimédia

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail