Marseille

Services

L'association marseillaise Synergie Family rêve d’un tiers-lieu dédié à l'éducation

Par Hélène Lascols, le 28 mai 2020

Synergie Family, une association marseillaise qui se définit volontiers comme une start-up sociale et qui évolue dans le domaine de l’éducation, s’est lancé un nouveau défi : bâtir un tiers-lieu dédié à l’innovation éducative au sein des locaux historiques de la société Ricard, situés à Sainte-Marthe, à Marseille. Ce projet a déjà un nom, L’Épopée, et pourrait ouvrir ses portes au premier semestre 2021.

Vue du projet de tiers lieu L'Epopée, porté par l'association Synergie Family.
Vue du projet de tiers lieu L'Epopée, porté par l'association Synergie Family. — Photo : Synergie Family

Chez Synergie Family, une association marseillaise qui gère des centres de loisirs, des maisons pour tous et des centres sociaux, qui assure l’accueil périscolaire et favorise le lien social à travers différents programmes, la crise du coronavirus n’a pas entamé les rêves des deux dirigeants fondateurs, Laurent Choukroun et Frank Tortel. Après quatre années d’hypercroissance – l’association est passée de 3 à 400 collaborateurs, de 30 000 euros à 10 M€ de volume d’activités (objectif 2020, NDLR) - et une levée de fonds réussie en fin d’année 2019. « Nous étions à la recherche d’un lieu pour accueillir notre équipe mais aussi pour exprimer notre vision de l’innovation éducative et faciliter la rencontre de tous les publics, un lieu en phase avec notre vision du monde, un lieu ouvert où l’on puisse travailler, apprendre, échanger, entreprendre, innover », raconte Laurent Choukroun.

Ce lieu, le dirigeant et ses équipes pensent l’avoir trouvé : il s’agit de l’actif immobilier de la société Ricard (9 000 m² situés dans le quartier de Sainte-Marthe) dont l’entreprise se sépare dans le cadre de sa fusion avec le groupe Pernod. « Cette adresse historique de l’entreprise marseillaise est un lieu chargé d’histoire, un lieu porteur des valeurs de son fondateur Paul Ricard, un lieu qui a offert un emploi à tous les habitants des quartiers et qui a gagné l’attachement de tous les salariés », confie Laurent Choukroun avant d’ajouter que « face à ce lieu, trop beau, trop grand et trop cher, dans lequel nous nous sommes sentis particulièrement bien, nous n’avons pas renoncé et nous avons essayé de rêver grand. »

Un tiers-lieu d’innovation éducative et sociale

Ce rêve, Synergie Family lui a donné un nom : L’Épopée. Cet espace abriterait un écosystème d’incubation et d’entrepreneuriat en innovation éducative et sociale, un lieu de vie et d’expériences éducatives, artistiques et manuelles et un laboratoire à ciel ouvert réunissant le Sylab, destiné à expérimenter de nouvelles solutions d’ingénierie sociale, le lab RSE et un hub d’innovation éducative.

Pour le concrétiser, l’association a recherché et convaincu des partenaires de la rejoindre dans cette aventure. La foncière solidaire Etic, Ici Marseille (manufactures solidaires et partagées), MCES (mon club e-sport, seul club professionnel basé dans la cité phocéenne) et deux structures d’accompagnement, Marseille solutions et Archipel & co ont accepté de la suivre dans ce projet, qui propose la création d’un « Village unique par son envergure (9 000 m²), sa programmation et son implantation, un tiers-lieu inédit de l’innovation éducative et sociale dont le but est de révéler les talents du territoire, des organisations et des individus », détaille Laurent Choukroun.

L’association marseillaise a également publié un appel à manifestation d’intérêt, qui malgré le confinement, a recueilli 200 candidatures émanant d’entreprises ou d’associations. « Nous avons été bluffés par ce succès, qui exprime l’énergie du territoire et qui démontre aussi que nous avons déclenché des espoirs », se félicite le dirigeant. Quant aux investisseurs de l’association, Laurent Choukroun assure qu’ils se sont dits partants pour financer 70 à 75 % du projet.

Un projet d’ouverture au premier semestre 2021

« Il nous manque 20 à 25 % du budget total, mais nous avons amorcé des discussions. En quelques semaines, le projet est devenu beaucoup plus réaliste et la société Ricard nous a donné une chance d’écrire une nouvelle page de l’histoire, une page qui ait du sens pour le quartier », ajoute Laurent Choukroun.

Si ce rêve devient réalité, L’Épopée pourrait accueillir ses premiers occupants (les équipes de Synergie Family, NDLR) au deuxième semestre 2020. Des travaux seraient lancés dès 2021 pour ouvrir au cours du premier semestre des espaces de restauration et lancer de premières activités. Suivraient ensuite au deuxième semestre 2021 et en 2022 une programmation événementielle, de nouvelles activités et au final « une offre de services aux individus, organisations et au territoire pour permettre à tous de tester et de vivre des activités, pour permettre aux jeunes de trouver leur voie, pour accompagner et accélérer les entrepreneurs de l’Edtech (technologies de l’éducation, NDLR). »

Vue du projet de tiers lieu L'Epopée, porté par l'association Synergie Family.
Vue du projet de tiers lieu L'Epopée, porté par l'association Synergie Family. — Photo : Synergie Family

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail