Var

Naval

Kreative engage sa mutation vers l'industrie du futur

Par Hélène Lascols, le 10 mai 2021

Soutenue par la Région Sud, l’entreprise de menuiserie marine Kreative, spécialisée dans le bois de teck, a engagé la diversification de sa matière première, en même temps que sa transformation vers l’industrie du futur.

Le dirigeant de Kreative, Franck Ravez (2e en partant de la droite) a recruté Caroline Gosset (sur sa gauche) dans le cadre du dispositif Ardan, financé par la Région Sud.
Le dirigeant de Kreative, Franck Ravez (2e en partant de la droite) a recruté Caroline Gosset (sur sa gauche) dans le cadre du dispositif Ardan, financé par la Région Sud. — Photo : Hélène Lascols

L’entreprise Kreative, spécialiste des ponts en teck dédiés au monde du yachting, installée à Saint-Mandrier-sur-Mer dans le Var, a engagé depuis plusieurs mois sa transformation industrielle. Son fondateur Franck Ravez a récemment franchi une nouvelle étape de cette mutation en recrutant Caroline Gosset dans le cadre du dispositif Ardan (Action régional pour le développement des activités nouvelles) proposé par le Cnam (Centre national des Arts et Métiers) et financé par la Région.

"Le teck que nous utilisons et que nous achetons auprès d’importateurs pousse à l’état naturel en Birmanie, seul pays à proposer une filière légale d’importation de cette matière première. Anticipant la possible raréfaction de cette ressource naturelle, voire des mesures visant à la préserver, nous avons décidé de développer l’utilisation d’autres matières, notamment la résine, qui se révèle être une alternative intéressante pour l’ensemble des zones non visuellement importantes des yachts (garages à annexes, pont d’hélicoptère, zones techniques, sols de cuisines ou salles de bains)", explique le dirigeant. Ce dernier a par ailleurs été encouragé à emprunter cette nouvelle voie par un partenaire historique de sa société, l’entreprise Sika, un spécialiste de l’étanchéité, qui a récemment lancé une gamme de résine de sol, et qui recherchait des applicateurs.

Amorcer une diversification de la matière première

Restait alors à Kreative à créer une équipe dédiée, placée sous la responsabilité de Caroline Gosset, qui cumule plus de 10 ans d’expérience dans le nautisme. "Un premier applicateur a été recruté. Ils seront trois ou quatre d’ici à la fin de l’année et une dizaine à terme. Si le succès escompté est au rendez-vous, une société, Kolor, sera créée et Caroline en sera la directrice", explique Franck Ravez qui escompte générer 1,5 million d’euros de chiffre d’affaires d’ici à trois ans, s’ajoutant aux 5 millions d’euros que l’entreprise réalise en moyenne chaque année.

"Avec trente salariés, notre entreprise est devenue le plus grand faiseur de France", souligne Franck Ravez, qui après avoir fondé Iguaçu en 2001, a décidé de s’associer à Erick Groen, d’origine néerlandaise, créant Kreative en 2015. "L’entreprise, qui a depuis totalement absorbé Iguaçu, a ainsi bénéficié d’une dimension internationale, tant en interne qu’à l’extérieur." Ses équipes officient sur la Côte d’Azur, de Marseille à Monaco, ainsi que sur certains chantiers aux Pays Bas. "Nous réalisons l’ensemble des menuiseries marines à bord des yachts et intervenons aussi sur des chantiers à terre (30 % du chiffre d’affaires) pour des clients comme la Société des Bains de Mer de Monaco ou le Château Léoube à la Londe-les-Maures dans le Var", détaille l’entrepreneur.

La résine n’est pas la seule piste explorée par Franck Ravez pour diversifier ses matières premières. Le capitaine de Kreative, engagé au sein du Parcours Sud Industrie 4.0 piloté par RisingSud, et épaulé par TVT Innovation, espère décrocher une subvention régionale pour réaliser l’investissement qui lui permettrait demain, de reconstituer un bois aux qualités identiques à celles du teck et d’apporter sa réponse à une matière première naturelle, qui souffre non seulement de la déforestation mais aussi, depuis le début du mois de février 2021 de la situation politique en Birmanie.

Le dirigeant de Kreative, Franck Ravez (2e en partant de la droite) a recruté Caroline Gosset (sur sa gauche) dans le cadre du dispositif Ardan, financé par la Région Sud.
Le dirigeant de Kreative, Franck Ravez (2e en partant de la droite) a recruté Caroline Gosset (sur sa gauche) dans le cadre du dispositif Ardan, financé par la Région Sud. — Photo : Hélène Lascols

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail