Alpes-Maritimes

Innovation

Institut 3IA : la Côte d’Azur officiellement labellisée

Par Olivia Oreggia, le 25 avril 2019

A l’instar de Grenoble, Toulouse et Paris, la Côte d’Azur a été officiellement retenue pour accueillir un Institut Interdisciplinaire d’Intelligence Artificielle (3IA). Les entreprises locales, dont les besoins en matière d’IA vont grandissant, se sont fortement impliquées dans ce projet.

La campus Sophia Tech accueillera l'Institut 3IA Côte d'Azur
La campus Sophia Tech accueillera l'Institut 3IA Côte d'Azur — Photo : Université Côte d'Azur

Ils étaient douze candidats au départ à postuler l’accueil d’un Institut Interdisciplinaire d'Intelligence Artificielle (3IA) dans le cadre troisième Programme des investissements d'avenir de l'Etat. Il n’en reste donc que quatre parmi lesquels le territoire azuréen, porté par Université Côte d’Azur, le CNRS et l’Inria.

Le 3IA Côte d’Azur se focalisera sur des applications concernant la santé et la biologie numérique et les territoires intelligents. 25 chaires seront d’abord créées, puis 5 supplémentaires chaque année, afin de constituer un constituer le noyau scientifique de l’institut et d’accroitre l’attractivité du site. Au-delà de la recherche, la formation est un volet capital. L’objectif est de doubler le nombre de personnes formées à l’intelligence artificielle.  et que s’opère un transfert de compétences et de technologies vers les entreprises. 62 entreprises, PME et start-up ont activement soutenu la candidature azuréenne (Amadeus, ARM, Renault, Thales, Accenture, Ellcie-Healthy…).

Une cohésion payante

« Le travail ne fait que commencer et les prochaines étapes sont la mise en place des chaires 3IA mais aussi les groupes de travail », a réagi David Simplot, directeur du centre de recherche Inria Sophia Antipolis Méditerranée et porteur du projet. « Sur les "smart territoires", notre défi est de réussir à faire monter et à attirer des talents pouvant candidater sur des chaires 3IA. »

Cerise sur le gâteau d’anniversaire célébrant les 50 ans de la technopole, l’institut 3IA sera situé sur le campus Sophia Tech. Pour Jean Leonetti, président de la Communauté d’Agglomération Sophia Antipolis, « Comme Sophia Antipolis a historiquement su le faire avec la micro-électronique, les télécommunications, le numérique et l’internet, nous démontrons qu’aujourd’hui encore notre technopole possède les atouts nécessaires pour aborder cette nouvelle ère de l’IA, et pour intégrer les tendances profondes de la technologie ». De son côté, la métropole Nice Côte d’Azur était également soutien du projet. Son président, Christian Estrosi, s’est ainsi réjoui de cette « formidable nouvelle pour l’attractivité universitaire, scientifique et économique de notre territoire. Nice Côte d’Azur, smart city mondiale reconnue, va confirmer son rôle moteur dans le rayonnement industriel de la France et dans la maîtrise et l’exploitation de la révolution technologique majeure que constitue l’Intelligence Artificielle. »

Les quatre instituts 3IA retenus sont labellisés pour une première période de quatre ans, assortie d’un financement de 75 M€.

La campus Sophia Tech accueillera l'Institut 3IA Côte d'Azur
La campus Sophia Tech accueillera l'Institut 3IA Côte d'Azur — Photo : Université Côte d'Azur

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.