Région Sud

Tourisme

Coronavirus : le comité régional de tourisme de Paca veut conquérir la clientèle française

Par Hélène Lascols, le 19 mai 2020

Face à la crise du coronavirus, qui a mis à l’arrêt 98 % des professionnels du tourisme, les acteurs de la filière touristique régionale avancent groupés derrière le Comité régional de tourisme et lancent une campagne de communication record à destination de la clientèle française. Ce plan, doté d’un budget de 2,1 millions d’euros, vise à compenser la perte des clientèles internationales et à soutenir la mise en place du plan Marshall de la Région Paca.

François de Canson, président du Comité régional de tourisme de la Région Sud Provence-Alpes-Côte d'Azur
François de Canson, président du Comité régional de tourisme de la Région Sud Provence-Alpes-Côte d'Azur — Photo : DR

En 2019, le tourisme régional avait battu un nouveau record avec plus de 212,5 millions de nuitées réalisées sur l’année. L’arrivée de la Covid-19 et le confinement ont frappé de plein fouet la filière touristique régionale et par ricochet l’ensemble de l’économie. Avec près de 20 milliards d’euros de retombées annuelles, le tourisme représente 13 % du PIB régional et 10 % des emplois. La crise du coronavirus a déjà amputé le tourisme de 5 milliards d’euros de retombées et 98 % des professionnels du secteur sont à l’arrêt. Dans ce contexte, le Comité régional de tourisme se devait « de réagir vite et fort », souligne son président François de Canson.

Donner l’envie du Sud aux Français

Alors que cet été, les vacances seront avant tout françaises, le CRT a bâti « un plan de promotion inédit et ambitieux » pour soutenir l’économie touristique, qui permettra de soutenir la mise en place du plan d’urgence, de solidarité et de relance économique d’un montant global de 1,4 milliard d’euros de la Région Paca. Ce plan de promotion vise un objectif : compenser la perte des clientèles internationales qui représentent, en temps normal, 40 % des touristes à l’année (dans les hôtels comme dans les campings). Elle vise une cible nationale, mais aussi une cible de proximité : « nos voisins d’Auvergne-Rhône-Alpes et d’Occitanie. » Le CRT entend aussi encourager le tourisme local.

Quatorze partenaires territoriaux, représentatifs de l’ensemble de la région, ont ainsi bâti une stratégie commune, imaginé un dispositif d’envergure et rassemblé leurs budgets pour être plus lisibles auprès des clients français. Habituellement, ils représentent environ 65 % de la clientèle estivale de notre région. Cette année, ils dépasseront sans doute la barre des 90 %.

Ce plan de communication, imaginé pat l’agence régionale Sunmade, appuyé par Atout France, par les fédérations régionales de l’UMIH (hôtellerie), FRHPA (campings), du réseau Gîtes de France et des groupes privés comme Havas, Expédia ou Webedia, s’appuie sur un message, « On a tous besoin du Sud », qui sera décliné pour incarner l’identité de chaque territoire. Pour François de Canson, « nous avons une chance exceptionnelle de vivre sur ce territoire aux multiples facettes, aussi familières qu’inattendues. Nous avons un concentré insensé d’expériences, des paysages d’une beauté à couper le souffle et des lieux d’une douceur enivrante. Nous voulions une campagne à notre image. Cette différentiation, c’est notre force ! […] Notre devoir était de mettre toute notre énergie pour donner au plus grand nombre l’envie du Sud afin de voir nos professionnels retravailler au mieux et au plus vite. »

Un budget record de 2,1 millions d’euros

D’un point de vue financier, cette campagne fédère un budget de 2,1 millions d’euros et vient s’ajouter aux actions déjà prévues : « un budget record pour une communication dédiée à la France pour notre destination », souligne François de Canson. En outre, des budgets dédiés aux clientèles internationales et aujourd’hui sanctuarisés, pourront être déclenchés en fonction des réouvertures de frontières et des évolutions des comportements de voyage. « Plus de 2 millions d’euros y seront affectés en partenariat avec Atout France », précise le directeur général du CRT, Loïc Chovelon.

Dès la semaine prochaine débutera donc la plus grande campagne jamais réalisée pour la destination régionale en France : près de 3 000 spots TV sur la plupart des chaînes nationales, près de 1 500 affiches en milieu urbain et 1 200 dans les TER en région, des dizaines de publicités dans nos médias régionaux (presse quotidienne régionale, médias digitaux, radio…) 70 % du budget sera activé sur le mois de juin, puis 30 % fin août, pour stimuler aussi l’arrière-saison. Toutes les publicités renverront vers le site de campagne www.onatousbesoindusud.fr, créé pour l’occasion. Sur les réseaux sociaux, un « social wall » mettra en avant les établissements, musées, activités, plages, qui auront rouvert, pour guider le client.

Des partenariats pour un parcours client facilité

Après cette phase de séduction, le parcours du client sera facilité pour l’accompagner vers la réservation. Un partenariat a été noué avec Hotels.com du groupe Expedia, qui participera à l’achat d’espace média pour développer le trafic et les ventes vers la destination Sud à hauteur de 41 millions d’impressions. Pour les campings et les locations, une association avec le groupe français Webedia (comparateur EasyVoyages) permettra de développer plusieurs partenariats publicitaires pour générer du trafic et développer les ventes, notamment vers le site TooCamp, dédié à l’hôtellerie de plein air. Pour les activités, l’entreprise régionale CoqTrotteur proposera la vente en ligne de prestations et d’activités touristiques.
Enfin, en partenariat avec EDV (Les Entreprises du Voyage), le CRT commence à former plusieurs agences de voyages françaises pour leur faire découvrir les produits locaux à forte plus-value et vendus par les réceptifs du territoire (gastronomie dans les vignes, parcours d’art contemporain, expériences écotourisme et vélo…).

François de Canson, président du Comité régional de tourisme de la Région Sud Provence-Alpes-Côte d'Azur
François de Canson, président du Comité régional de tourisme de la Région Sud Provence-Alpes-Côte d'Azur — Photo : DR

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail