Toulouse

Technologies

Ilya engage l’industrialisation de sa douche cyclique écologique

Par Marina Angel, le 25 janvier 2023

Après trois ans de R&D, la start-up toulousaine Ilya s’apprête à lancer la production industrielle d’un capteur de mesure de consommation pour la douche, ainsi que d’un concept innovant de douche cyclique écologique.

Antoine Escande et Simon Buoro, cofondateurs de la start-up toulousaine Ilya.
Antoine Escande et Simon Buoro, cofondateurs de la start-up toulousaine Ilya. — Photo : Marina Angel

Simon Buoro l’assure : "2023 sera l’année de l’industrialisation et de la commercialisation", selon le président et cofondateur de la société Ilya, créée en décembre 2019 avec Antoine Escande. Tous deux ingénieurs de l’INSA Toulouse, en génie mécanique, les deux jeunes entrepreneurs sont en passe de relever leur défi : développer et distribuer des produits qui contribuent à économiser l’eau et l’énergie consommées par les douches.

Équipement de 10 premiers sites pilotes

Deux premiers produits vont être mis sur le marché : un capteur de mesure de la consommation en eau et un concept breveté de douche cyclique. De la preuve de concept au développement de prototypes à échelle 1, les premières étapes ont été franchies. Tout s’accélère maintenant pour la start-up toulousaine dont l’effectif de 4 personnes va être doublé dans les prochains mois. Ilya prévoit de créer une quinzaine d’emplois d’ici trois ans. Une levée de fonds est aussi à l’ordre de jour.

L’objectif est de réduire l’impact environnemental de l’usage de la douche. "Le premier poste de consommation d’eau potable chez les particuliers, le second poste pour l’énergie, après le chauffage", rappelle Simon Buoro. La douche cyclique écologique conçue par la start-up toulousaine mobilise 5 litres d’eau, contre 60 à 80 litres en moyenne pour une douche classique. Concrètement, la fonction recyclage est installée sur le circuit classique et s’actionne le temps de prendre sa douche. Le système permet de récupérer l’eau en direct. Filtrée, stérilisée et réchauffée à la température souhaitée, elle est réutilisée sur toute la durée de la douche, avant d’être évacuée vers le réseau des eaux usées.

La première installation est prévue dès ce premier trimestre 2023 à la pépinière d’entreprises Pierre Potier où est actuellement hébergée la start-up. Une dizaine de clients béta-testeurs, parmi lesquels un hôtel, un camping et des salles de sport, sont également en cours de sélection, en vue d’un lancement industriel à l’été 2023. Ilya vise une cinquantaine d’installations avant la fin de l’année.

Premières livraisons d’Ilo en juin 2023

En parallèle, la société donne le coup d’envoi à l’industrialisation du capteur Ilo. Très compact, le boîtier, doté d’une carte électronique, se fixe sur le flexible de la douche et permet de visualiser, en temps réel, la consommation en eau. Les données collectées offrent un suivi des consommations en eau et en énergie. "Il s’agit juste d’informer et de sensibiliser les utilisateurs", explique Simon Buoro. Une opération lancée à l’été 2022, sur la plateforme de financement participatif KissKissBankBank, a déjà permis de franchir le cap de 400 capteurs pré-vendus, principalement auprès de particuliers, mais aussi de professionnels de l’hébergement (hôtels, camping, gestionnaires de résidences étudiantes…). "Un lot de 1 000 capteurs va entrer en production dès ce premier semestre 2023 pour assurer les premières livraisons à partir de juin", précise Simon Buoro. Outre les ventes en ligne, des négociations avancées sont également engagées avec plusieurs distributeurs.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition