Eure

Agroalimentaire

Un nouveau souffle pour Alland & Robert avec une sixième génération à sa tête

Par Isabelle Evrard, le 15 février 2021

La sixième génération de la famille Alland s'apprête à prendre le relais de la direction de l'entreprise spécialisée dans la production, la transformation et la commercialisation de la gomme d'acacia.

Frédéric Alland, PDG de l'entreprise Alland & Robert, va bientôt passer la main à sa fille Anne-Sophie et son fils Charles.
Frédéric Alland, PDG de l'entreprise Alland & Robert, va bientôt passer la main à sa fille Anne-Sophie et son fils Charles. — Photo : Alland & Robert

Plus de 136 années se sont écoulées depuis la création de l’entreprise normande Alland & Robert en 1884, et six générations de la famille Alland se sont succédé à la tête de la société basée Saint-Aubin-sur-Gaillon, dans l’Eure. PDG de l’entreprise spécialisée dans la production, la transformation et la commercialisation de la gomme d’acacia (100 salariés, 45 M€ de CA en 2019) pour l'agroalimentaire depuis 1984, Frédéric Alland se prépare à passer la main à ses enfants Charles et Anne-Sophie d’ici deux à trois ans.

Charles Alland a intégré l’entreprise familiale en 2018 à l’âge de 25 ans, rejoint peu après par sa sœur Anne-Sophie. "Nous sommes nés et avons grandi dans l’entreprise", se souvient Charles Alland, qui a démarré sa vie professionnelle dans le secteur du conseil en informatique en Belgique et à Paris, pour finalement décider de revenir aux "sources normandes". "Le passage de relais se fait petit à petit, mon père s’écarte peu à peu de la société", explique-t-il.

Si Anne-Sophie est plus spécialement en charge de la stratégie de développement et notamment de la joint-venture en Inde qui approvisionne le marché indien, le jeune directeur général a déjà des projets de modernisation en tête.

Diversification de l’activité

"La sixième génération sera celle de la diversification de l’activité. La gomme arabique a énormément de potentiels de développement dans l’agroalimentaire, le naturel et le végétal", assure le futur PDG, qui compte également mettre l’accent sur l’industrie 4.0 et a embauché, dans ce but, un nouveau responsable informatique. "Sa mission est de travailler sur l’automatisation des procédures administratives et des chaînes de conditionnement afin d’augmenter la cadence de la production", explique Charles Alland, qui travaille aussi sur un projet de traçage des produits via des codes-barres.

Pour l’heure, l’entreprise a programmé d’importants investissements pour 2021 : après avoir consacré trois millions d’euros dans l’amélioration de son outil de production en 2020, Alland & Robert va investir 11 millions d’euros supplémentaires en 2021 pour agrandir son site de Saint-Aubin-sur-Gaillon.

Frédéric Alland, PDG de l'entreprise Alland & Robert, va bientôt passer la main à sa fille Anne-Sophie et son fils Charles.
Frédéric Alland, PDG de l'entreprise Alland & Robert, va bientôt passer la main à sa fille Anne-Sophie et son fils Charles. — Photo : Alland & Robert

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail