Normandie

Électronique

RemadeGroup : Une levée de fonds de 38 millions d'euros

Par Sébastien Colle, le 03 mars 2017

Le spécialiste normand du reconditionnement de smartphones termine une levée de fonds de 38 millions d'euros. L'entreprise prévoit de recruter 150 nouveaux collaborateurs.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Démontage, remontage, reconstruction d'écrans, ponçage ou encore retraitement des métaux et encadrement... Au total, 150 nouveaux collaborateurs doivent être recrutés en 2017 par RemadeGroup, spécialiste normand (Poilley-50) du reconditionnement de smartphones et autres produits d'occasion, afin de soutenir la croissance de l'entreprise installée sur un marché en plein essor : « De plus en plus de produits doivent être transformés », explique Matthieu Millet, président de RemadeGroup. En effet, 120 millions de smartphones usagés devraient s'échanger cette année, contre 80 millions en 2016.

Une levée de fonds de 38 millions d'euros

Opérateurs, assureurs, mais aussi reprise de parcs de téléphones d'entreprises sont concernés par le marché du reconditionnement : « Les grandes entreprises ont beaucoup d'économies à réaliser en privilégiant les portables d'occasion premium », affirme Matthieu Millet. Depuis deux ans, RemadeGroup s'est également ouvert le marché des acteurs de la grande distribution spécialisée et alimentaire. Face à ce marché en expansion, RemadeGroup a décidé d'effectuer une levée de fonds conséquente pour un montant toal de 38 millions d'euros afin de muscler ses capacités à répondre à la demande. L'entreprise bénéficie notamment d'un investissement de 2 millions d'euros de la part du fonds régional Normandie participations (AD Normandie). La levée de fonds doit notamment permettre la construction de 3 000 m² de bâtiments supplémentaires à Poilley, avec nouveau réfectoire, 450 places de parking supplémentaires, 1 000 m² de plateaux de production ou encore 500 m² de salle blanche et de laboratoire pour un montant total de 5 millions d'euros.

Développement à l'export

Avec près de 90 % de son chiffre d'affaires réalisé en France, RemadeGroup a commencé à poser les bases de son développement à l'export en Espagne et au Portugal. Pour l'année 2017, Matthieu Millet veut accélérer sa croissance internationale : « Un déploiement européen est prévu avec six à sept nouveaux pays en Europe du Sud et du Nord. Nos implantations seront réalisées en fonction des prix moyens des smartphones dans les pays ».

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.