Calvados

Loisirs

Les trottinettes électriques de Trotlux gagnent la France

Par Isabelle Evrard, le 01 juillet 2019

En un an et demi, le commerçant normand Frédérick Tran a vendu 500 trottinettes électriques. Il est aujourd'hui en quête de partenaires pour distribuer son deux-roues en France et projette de créer plus de 50 emplois.

Frédérick Tran, PDG de Trotlux à Honfleur
Frédérick Tran a lancé sa franchise Trotlux et ouvert ses premiers magasins sous contrat au Havre et à Paris. — Photo : © Isabelle Evrard - Le Journal des Entreprises

Architecte designer reconverti en spécialiste de l’ustensile de cuisine à Honfleur, Frédérick Tran découvre, à l’été 2017, les problèmes de mobilité et de stationnement récurrents dans le port normand envahi par les touristes. Pour essayer de faciliter les déplacements de sa famille, il se lance dans la fabrication de trois trottinettes électriques. Curieux de voir si les engins pouvaient intéresser une clientèle potentielle, il les expose dans la vitrine de son magasin situé dans le centre-ville de Honfleur, et découvre qu’il a vu juste : « En une journée, elles étaient vendues ! », raconte le Honfleurais. Flairant un vrai potentiel, le commerçant change son fusil d’épaule et transforme son activité en trois jours : « Je suis passé de la vente d'ustensiles de cuisine et créé « Trotlux » en organisant un atelier de fabrication de trottinettes électriques. »» Le succès est immédiat et le petit atelier de 15 m2 doit bientôt pousser les murs pour un nouveau local de 270 m2, toujours dans le centre-ville.

Made in Normandie

Dans un marché de la trottinette électrique en plein développement, Frédérick Tran fait le choix du « made in France », et même du « made in Normandie » : « 95 % des composants sont fabriqués en Normandie », indique le dirigeant. Ainsi, la partie métallerie, cadres et fourches, est fabriquée par les Compagnons du Devoir chez TS2M, à Saint-Romain-de-Colbosc, près du Havre, dont le patron Romain Bailleur est devenu l’associé de Frédérick Tran. Les pièces sont découpées à Beuzeville (Eure), les selles en cuir sont réalisées par une couturière de Genneville dans le Calvados, les pneus viennent de Bolbec en Seine-Maritime, la peinture de Caen et la batterie de Saint-Valéry-en-Caux. « Seuls les moteurs sont importés de Chine et les freins Shimano du Japon », précise le PDG de Trotlux.

50 recrutements prévus

Les trottinettes Trotlux sont entièrement personnalisables
Les trottinettes Trotlux sont entièrement personnalisables - Photo : © Isabelle Evrard - Le Journal des Entreprises

Trotlux sort ses premiers modèles estampillés de la marque en janvier 2018 et obtient la labellisation « made in France » en juin de la même année. Affichant une gamme premium, la trottinette Trotlux, non pliable, n’a rien à voir avec la petite patinette électrique que l’on peut croiser dans les rues. « Nos modèles sont entièrement personnalisables à la demande du client. C’est plutôt un mélange de VTT, de bicross et de cyclomoteur. Les batteries affichent une autonomie de 25 km à 45 km », explique Frédérick Tran qui a développé toute une panoplie d’accessoires adaptables à chaque modèle : panier amovible pour les courses ou le chien, siège pour enfant, double siège, remorque, rétroviseurs, crochet d’attelage…
L’entreprise est en plein développement : 300 exemplaires ont été vendus en 2018 et, depuis le début de l’année 2019, plus de 200 trottinettes ont déjà trouvé preneurs. Fort de ce succès, Frédérick Tran déploie son concept en franchises et ouvert ses premiers magasins sous contrat au Havre, puis à Paris. Il recherche aujourd’hui des distributeurs sur toute la France. Le chef d’entreprise a déjà embauché trois personnes dans son atelier, ainsi qu’un directeur commercial. « Au train où vont les choses, je compte embaucher 50 à 80 personnes d’ici quatre ans », annonce-t-il. Le chiffre d’affaires de l’entreprise, qu’il n’a pas souhaité dévoiler, pourrait « être multiplié par dix » à moyen terme.

Frédérick Tran, PDG de Trotlux à Honfleur
Frédérick Tran a lancé sa franchise Trotlux et ouvert ses premiers magasins sous contrat au Havre et à Paris. — Photo : © Isabelle Evrard - Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.