Caen

Informatique

Les robots de MomentTech vont faire parler les PME

Par Isabelle Evrard, le 10 septembre 2019

La start-up caennaise MomentTech a mis au point un chatbot, c'est-à-dire un robot logiciel capable de tenir une discussion. Il doit permettre d'améliorer la relation client des PME.

MomentTech, à Caen, propose un Chatbot destiné aux entreprises
Le projet de chatbot a nécessité un an de travail à cinq ingénieurs de MomentTech. — Photo : © MomentTech

Spécialisée dans l’édition de logiciels, la start-up caennaise MomentTech a lancé un chatbot, c’est-à-dire un robot logiciel capable de dialoguer avec un humain et de répondre à ses questions. Ce chatbot a été conçu pour soulager les services clients des entreprises. « Ceux-ci sont trop souvent dérangés au téléphone par des clients qui posent des questions récurrentes. Autant déléguer une partie de l’expertise à un robot », explique Jean-Marc Deshayes, directeur général de MomentTech. Pour l’instant, la discussion entre le consommateur et le chatbot de MomentTech ne peut avoir lieu que par écrit. Mais la start-up normande planche déjà sur une version plus élaborée s’appuyant sur la parole.

Ce qui différencie ce chatbot des autres agents conversationnels présents sur le marché ? La technologie : « La plupart des chatbots fonctionnent grâce à des mots-clés. Or, si le mot-clé n’apparaît pas dans la question, celle-ci ne sera pas reconnue. Notre système permet, via la technologie de réseaux de neurones et notamment le deep learning, de bâtir un véritable nuage de plusieurs milliers de questions. Notre chatbot évolue en permanence et affine progressivement les jeux de questions-réponses », souligne le dirigeant de MomentTech.

Un chatbot qui doit parler aux PME

Deux mois de travail, en collaboration avec l’entreprise cliente, sont nécessaires avant de rendre le chatbot de MomentTech opérationnel. Une phase au cours de laquelle la start-up réalise un audit des données disponibles, la préparation puis l’optimisation un jeu de questions-réponses et enfin l’intégration dans le back-office de l’entreprise. Porteur de l’image de la PME, chaque chatbot est personnalisable aux couleurs de l’entreprise cliente.

Le projet a nécessité un an de travail avec cinq ingénieurs dédiés de MomentTech (17 salariés au total, 2,5 M€ de CA). Une solution entièrement sécurisée, hébergée dans le cloud de MomentTech, donc en France. « Les données de l’entreprise n’appartiennent qu’à elle. À tout moment, elle peut nous demander de les lui transmettre et peut intervenir elle-même pour modifier ses paramètres sur la plateforme », tient à préciser Jean-Marc Deshayes. D’abord concrétisé et testé dans les grands comptes et les ETI, telles que la banque Natixis, le chatbot normand a été, dans un second temps, reconfiguré et adapté au marché des PME, avec des formules d'abonnement démarrant à 300 euros par mois. Principaux secteurs intéressés : l’immobilier, l’assurance, l’intérim et les ressources humaines…

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition