Calvados

Tourisme

Les croisiéristes, nouvelle plus-value pour les ports de plaisance normands

Par Isabelle Evrard, le 08 février 2019

Les plaisanciers en escale de courte durée restent fidèles aux ports de Ouistreham et de Port Guillaume avec une augmentation de 1 à 4%. Les croisiéristes sont de plus en plus nombreux à faire escale à Caen, Ouistreham, Dives-Cabourg-Houlgate.

Le port de plaisance de Caen pourrait accueillir de plus en plus de croisiéristes
Le port de plaisance de Caen pourrait accueillir de plus en plus de croisiéristes — Photo : © A vue d'oiseau

Avec près de 1 700 anneaux en gestion, la CCI Caen Normandie exploite les ports de plaisance de Caen, Ouistreham, Dives-Cabourg-Houlgate ainsi que l’escale estivale de Port-en-Bessin. « Dans ce secteur de la plaisance, la tendance reste difficile. Les ports connaissent globalement un vieillissement de la population et le tournant générationnel ne s’est pas encore opéré », commente Antoine de Gouville, directeur des équipements portuaires à la CCI. « Ce contexte pèse sur le nombre d’abonnés qui reste globalement stable sur Dives (+0,6 %) et Caen (+ 1 %) mais continue de décroître sur Ouistreham (- 4 %) ».

En revanche, les plaisanciers en escale de courte durée restent fidèles aux deux principaux ports qui progressent encore en termes de visiteurs (+ 1 % à Ouistreham et + 4 % à Port Guillaume), même si la belle saison a contribué à limiter la durée des séjours au port. « Si l’été est beau, les gens préfèrent naviguer ! » Au total, les ports de plaisance ont accueilli 24 000 nuitées au cours de 2018. Sans compter une nouvelle activité importante en plein développement : les croisiéristes. « Une véritable plus-value pour notre territoire », se félicite Michel Collin, président de la CCI Caen Normandie.

Une nouvelle station de distribution de carburants

Pour 2019, la modernisation des ports se poursuit. Le port de Ouistreham sera notamment doté d’une nouvelle station de distribution de carburants située le long du canal et trois pontons seront remplacés.  A Dives, le Département du Calvados procèdera au remplacement et à la reconfiguration de quatre pontons et un dragage de Port Guillaume est envisagé à l’hiver 2019/2020. Enfin, un portail web permettant une relation commerciale plus dématérialisée et plus fluide sera mis en place sur l’ensemble des ports.

Le port de plaisance de Caen pourrait accueillir de plus en plus de croisiéristes
Le port de plaisance de Caen pourrait accueillir de plus en plus de croisiéristes — Photo : © A vue d'oiseau

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture