Normandie

Nomination

La nouvelle présidente de Femmes & Challenges veut faire bouger les lignes

Par Isabelle Evrard, le 08 décembre 2023

Une page se tourne à Femmes & Challenges, le réseau dédié à l’entrepreneuriat au féminin en Normandie. Après six années de présidence, la fondatrice Léa Lassarat a passé le témoin à Audrey Régnier, dirigeante de l’entreprise Bohin, fabricant d’aiguilles à coudre dans l’Orne.

Audrey Régnier, la nouvelle présidente de Femmes & Challenges, souhaite continuer à "faire bouger les codes et à changer les mentalités."
Audrey Régnier, la nouvelle présidente de Femmes & Challenges, souhaite continuer à "faire bouger les codes et à changer les mentalités." — Photo : Isabelle Evrard

L’annonce a été faite lors du Forum annuel de Femmes & Challenges, à Caen, le 7 décembre. Léa Lassarat, fondatrice et présidente depuis six ans du réseau dédié à l’entrepreneuriat au féminin en Normandie, passe la main à Audrey Régnier, dirigeante de l’entreprise Bohin, dernier fabricant d’aiguilles à coudre en France basé à Saint-Sulpice-sur-Risle, dans l’Orne (40 salariés, 4,6 M€ de CA).

Membre du réseau depuis 2019, Audrey Régnier défend depuis plusieurs années l’entrepreneuriat au féminin : "Je suis fière de présider ce réseau qui a su ouvrir la voie et casser les clichés concernant les femmes cheffes d’entreprise", commente-t-elle. La nouvelle présidente souhaite continuer à "faire bouger les codes et changer les mentalités."

"Au début, on me prenait pour la femme de l’exploitant"

Lorsqu’elle a repris l’entreprise Bohin en 2018, Audrey Régnier a elle-même été "victime" de préjugés vis-à-vis de sa position de dirigeante. "On me prenait pour la femme de l’exploitant : mon statut de femme passait devant mon statut de dirigeante. Encore aujourd’hui, statistiquement, on n’attend pas les femmes en responsabilités", regrette-t-elle.

Modeler une "nouvelle normalité"

Cette statistique, la nouvelle présidente compte bien la renverser pour "modeler une nouvelle normalité." Une opinion partagée par le président de la CCI Normandie, Gilles Treuil. "Le monde bouge vite ! Les femmes cheffes d’entreprise jouent un rôle crucial en impulsant de l’innovation et de la diversité. Ce réseau normand reflète bien cette diversité où chaque voix féminine est une force motrice pour ce progrès. C’est en unissant nos forces que nous arriverons demain à créer une société où l’égalité des sexes ne sera pas seulement une ambition, mais bien ancrée dans l’ensemble du tissu de nos entreprises et de nos territoires."

Prendre le pouls du terrain

Créé en novembre 2017 par Léa Lassarat et quelques femmes élues à la CCI Seine Estuaire, le réseau Femmes & Challenges a connu une croissance fulgurante pour atteindre aujourd’hui plus de 1 360 membres, soit le plus important réseau entrepreneurial de la région. "Femmes & Challenges est un véritable levier de développement économique local et régional. Même si l’ambition du réseau reste avant tout régionale, je souhaite la porter au niveau national pour encourager un maximum de femmes à oser s’aventurer dans l’entrepreneuriat", annonce Audrey Régnier. 


Au sein du réseau Femmes & Challenges, l’un des premiers changements concerne l’adhésion, qui devient payante. "L’enjeu va être de garder la mobilisation de tous nos membres. Je souhaite également mettre l’accent sur le dialogue avec les ambassadrices qui sont sur le terrain", précise la présidente. Celle-ci ira à la rencontre des adhérentes dès 2024 pour "prendre le pouls du terrain et écrire ensemble une nouvelle page de Femmes & Challenges."

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition