Normandie

Banque

Interview La Banque des Territoires mise sur le digital pour être plus réactif

Entretien avec Céline Senmartin, directrice de La Banque des Territoires Normandie

Propos recueillis par Isabelle Evrard - 30 juin 2019

Céline Senmartin est la nouvelle directrice régionale du réseau de La Banque des Territoires Normandie. Elle a succédé à Florence Mas le 1er mars, et travaillait depuis 2015, aux côtés d’Olivier Sichel, directeur de la Banque des Territoires, comme directrice adjointe du réseau au niveau national.

de g. à dr. Florence Mas, Céline Senmartin, Olivier Sichel, directeur de la Banque des territoires.
Au centre, Céline Senmartin entourée de Florence Mas, ancien directrice régionale Normandie et Olivier Sichel, directeur de la Banque des territoires. — Photo : © Isabelle Evrard - Le Journal des Entreprises

Quel est le rôle de La Banque des Territoires ?

Céline Senmartin : La Banque des Territoires a été lancée officiellement en 2018 : elle est l’un des cinq métiers de la Caisse des Dépôts. C’est une porte d’entrée client unique qui propose des solutions sur mesure de conseil et de financement en prêts et en investissements pour répondre aux besoins des collectivités locales, des organismes de logement social, des entreprises publiques locales et des professions juridiques. Il existe 16 directions régionales, dont la Normandie qui compte 41 collaborateurs. Si l’on ajoute nos deux filiales CDC Habitat et la Scet, ce sont au total 197 personnes qui proposent les offres de la Banque des Territoires aux Normands. Notre volonté, avec la création de ces délégations régionales, est d’apporter davantage de réactivité et plus de proximité à nos clients, en développant notamment une nouvelle plateforme digitale permettant de dématérialiser, donc de simplifier un maximum d'éléments, par exemple en matière de demande de prêts. Aujourd’hui, les directeurs régionaux ont plus de pouvoir, notamment au niveau des prises de décisions pour les investissements.

Céline Senmartin, directrice régionale de la Banque des Territoires Normandie
Céline Senmartin, directrice régionale de la Banque des Territoires Normandie - Photo : © Isabelle Evrard - Le Journal des Entreprises

Quel bilan dressez-vous de l’année 2018 et quelles vont être les priorités de la Banque des Territoires pour la Normandie en 2019 ?

C. S :  En 2018, la Banque des Territoires Normandie a accordé 448 M€ de prêts, dont 41 M€ aux collectivités locales. 407 M€ ont également été accordés au secteur de l’habitat, permettant la construction de 2 258 nouveaux logements sociaux et la rénovation de 12 041 logements sociaux. La Banque des Territoires a aussi investi 12 M€ dans des projets structurants pour le territoire régional tels que l’hadronthérapie (une méthode de traitement du cancer, NDLR) à Caen et la construction du nouvel hôtel Hilton au Havre.

"La Normandie affiche une véritable économie industrielle que l’on pourrait comparer à l’Allemagne"

En 2019, nous allons poursuivre nos investissements pour soutenir les projets normands, notamment les bailleurs sociaux qui bénéficient d'un plan de soutien de 10 milliards d’euros au niveau de la France. Cela doit leur permettre de les aider à aller au bout de leurs objectifs en matière de constructions de logements sociaux mais aussi au niveau de la restructuration du parc dans les zones où on en a le moins besoin.

Vous avez inauguré deux délégations : l’une à Rouen et la seconde à Caen. Quels sont les atouts de la Normandie ?

C. S. : J’ai tout de suite été marquée par l’importance des filières industrielles présentes sur le territoire. La Normandie affiche une véritable économie industrielle que l’on pourrait comparer à l’Allemagne, il ne faut pas avoir peur de le dire. Ce qui n’est plus, hélas, le cas du reste de la France. Par ailleurs, la filière touristique normande est en plein développement avec des atouts importants et variés : un littoral singulier de plus de 750 km et une capacité à organiser du tourisme vert à proximité de la capitale. Sans oublier des secteurs en plein développement comme la filière équine, le tourisme médical avec la filière nucléaire et une agriculture encore très riche. Toutes ces nouvelles économies tirent le territoire vers le haut, et pour nous, Banque des Territoires, nous devons être au plus près de nos clients pour les assister dans la concrétisation de leurs projets.

de g. à dr. Florence Mas, Céline Senmartin, Olivier Sichel, directeur de la Banque des territoires.
Au centre, Céline Senmartin entourée de Florence Mas, ancien directrice régionale Normandie et Olivier Sichel, directeur de la Banque des territoires. — Photo : © Isabelle Evrard - Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.