Le Havre

Technologies

Co-assist lance une montre connectée pour seniors

Par Isabelle Evrard, le 04 septembre 2019

Pierre-Yves Champagne est le cofondateur, avec Jean Guérin, de la start-up havraise Co-assist, à l’origine d’un bracelet-montre connecté qui détecte les chutes des seniors. Cinq cents montres ont déjà été commercialisées dans les Ephad, les résidences services et chez les particuliers.

Pierre-Yves Champagne, co-fondateur de Co-assist au Havre
Pierre-Yves Champagne, co-fondateur de Co-assist — Photo : © Co-assist

Start-up fondée au Havre en 2015 par Pierre-Yves Champagne et Jean Guérin, Co-assist vient de lancer un système de détection de chutes dédiée aux personnages âgées. « Il existe, depuis les années 1980, des systèmes de télé-assistance qui permettent d’alerter les proches, mais ceux-ci ont leurs limites : ils ne fonctionnent pas à l’extérieur de la maison, ils ne sont pas très esthétiques et stigmatisent la personne. Par ailleurs, la personne doit appuyer sur un bouton pour appeler les secours: ils sont donc peu appropriés à une situation de détresse », avance Pierre-Yves Champagne.

Pour améliorer la prise en charge des seniors, Co-assist et son équipe de 15 personnes ont mis au point une montre connectée munie d’un GPS, qui fonctionne aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur : « Notre système utilise le réseau bas débit et basse consommation Sigfox et possède une autonomie énergétique de deux mois rechargeable », explique Pierre-Yves Champagne. La montre détecte les chutes via deux capteurs, un accéléromètre et un altimètre, et envoie automatiquement une alerte : les proches (ou amis, selon ce qui a été programmé dans la montre) sont informés par appels téléphoniques automatisés, SMS, e-mail ou application mobile.

L'ambition internationale de Co-assist

La montre connectée permet de détecter les chutes des seniors
La montre connectée permet de détecter les chutes des seniors - Photo : © Co-assist

Le système novateur de Co-assist a été mis au point après 4 ans de recherche et développement grâce à plusieurs sources de financement (2,4 millions d’euros récoltés via plusieurs levées de fonds, subventions et prêts bancaires). La start-up a pu tester ses prototypes dans deux établissements de santé, via un partenariat avec le groupe de maisons de retraite LNA Santé.

La montre connectée Co-assist est disponible à la vente depuis mars 2019. « Cinq cents modèles ont déjà été déployés dans les Ephad, les résidences services et chez les particuliers », indique le fondateur. L’innovation de Co-assit a déjà reçu de nombreux prix depuis 2016 : concours mondial de l’Innovation, prix « Innov’and connect » de BNP Paribas, Bourse French Tech, Aide à l’innovation responsable, prix Scientipôle Initiatives…

« Nos équipes travaillent à présent sur la géolocalisation à l’intérieur des bâtiments et sur l’intégration de nouveaux réseaux de communication en bas débit », ajoute Pierre-Yves Champagne. Co-assist ambitionne également de se développer à l’international : « Une cinquantaine de nos montres ont été vendues en Espagne et d’autres sont actuellement testées en Belgique, Finlande, Allemagne et au Luxembourg. » Pour l’entreprise normande, le marché est prometteur. Selon une source Eurostat, les plus de 65 ans représenteront 24 % de la population européenne d’ici 2030 et la dépendance pourrait toucher 9 % d’entre elles, soit environ 9 millions de personnes en Europe.

Pierre-Yves Champagne, co-fondateur de Co-assist au Havre
Pierre-Yves Champagne, co-fondateur de Co-assist — Photo : © Co-assist

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.