Normandie

Europe

Brittany Ferries prêt pour un Brexit dur

Par Isabelle Evrard, le 13 novembre 2019

Britanny Ferries se prépare, depuis un an, à un Brexit sans accord. Elle se veut optimiste et poursuit ses investissements.

L'entrée du Salamenca dans la flotte de Brittany Ferries est prévu en 2022.
Des marches à blanc ont été organisées dans les différents ports de la Compagnie. — Photo : © Brittany Ferries

La Compagnie maritime Britanny Ferries (3 100 collaborateurs - 442,20 M€ de CA) se prépare depuis plus d’un an à la sortie de la Grande-Bretagne de l’Union européenne, en envisageant le pire des scénarios : un Brexit sans accord. « Pour répondre aux demandes des autorités françaises, nous avons adapté dans les ports notre système d’information pour qu’il communique avec les services français des douanes. Nous avons aussi développé des outils pour communiquer avec les chauffeurs de fret, via des écrans et un système de sms », explique Patrice Narozny, directeur des opérations portuaires France.

La Compagnie a ainsi organisé, durant septembre et octobre 2019, une série de « marches à blanc » visant à tester en situation réelle, avec ses partenaires, l’adaptation de ses outils et de ses procédures dans les ports français et anglais. Objectif : anticiper et éviter l’engorgement des ports. « Les marches à blanc nous permettent de tester ces outils et procédures. Nos clients fret, nos passagers avec animaux, les services français de douane, nos propres services devront être coordonnés pour assurer la fluidité des embarquements et débarquements. Une fois les ajustements nécessaires faits, nous serons prêts à accueillir nos passagers », ajoute Patrice Narozny.

Et même si les premiers effets du Brexit se font sentir, - l’entreprise enregistre une baisse d’environ 4 % de l’activité passagers sur une période comparable en 2018-, Brittany Ferries a décidé de garder le cap de ses investissements, visant notamment à se doter d’une flotte plus « propre ». « Nous n’accélérons pas, mais nous continuons ce que nous avions prévu », explique son président, Jean-Marc Roué, qui précise : « 550 millions sont investis dans le plan de renouvellement de la flotte incluant trois nouveaux navires propulsés au gaz naturel liquéfié (GNL). »

L'entrée du Salamenca dans la flotte de Brittany Ferries est prévu en 2022.
Des marches à blanc ont été organisées dans les différents ports de la Compagnie. — Photo : © Brittany Ferries

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.