Agroalimentaire

Neovia fait l'acquisition du Vendéen Pilardière

Par Ségolène Mahias, le 13 février 2018

Le géant morbihannais de la nutrition animale Neovia a fait l'acquisition de la société vendéenne Pilardière. Avec ce rachat, Neovia conforte encore plus son leadership sur le marché des aliments minéraux.

Le Vendéen Pilardière fabrique différents produits comme des pierres à lécher pour ruminants. — Photo : Pilardiere

Le groupe vendéen Pilardière rejoint le géant de la nutrition et de la santé animale Neovia (8 300 collaborateurs et 1,7 milliard d'euros de chiffre d'affaires), basé dans le Morbihan. Troisième producteur français d'aliments minéraux avec 27 000 tonnes annuelles, Pilardière compte 44 salariés et réalise 17,8 millions d'euros de chiffre d'affaires. Sur un marché concurrentiel, l'entreprise vendéenne est parvenue à conserver ses positions grâce "à des relations de long-terme et de positions fortes auprès de clients fabricants et distributeurs privés."

Expertise et innovation pour Pilardière

Avec ce rachat, Neovia conforte encore plus son leadership sur le marché des aliments minéraux. Outre un intérêt évident pour l'activité de Pilardière qui fabrique à façon des minéraux, elle maîtrise le process d'élaboration des pierres à lécher pour ruminants. Il viendra compléter l'offre de Neovia sur ce créneau. L'entreprise vendéenne a également su miser sur l'innovation : elle a développé avec des coopératives d'insémination une approche qui associe la nutrition mais aussi l'interaction entre les gênes et les nutriments. Pour Neovia, toujours en recherche de champs d'innovation, cette expertise est forcément un axe de complémentarité. 

Valeur ajoutée et investissements en France

Concrètement, Pilardière va désormais rejoindre Neovia via son pôle Wisium France qui regroupe ses activités de produits techniques. Cela lui ouvrira des leviers en terme de croissance et de commercialisation à l'international. Wisium commercialise aujourd'hui ses solutions dans plus de 50 pays. Hubert de Roquefeuil, président de Neovia, est revenue sur cette acquisition.

Habitué aux opérations de croissance externe, notamment à l'international, le groupe n'entend pas laisser de côté ses investissements en France. "Nous continuons à investir en France dans les métiers à forte valeur ajoutée. L'acquisition de Pilardière illustre cette stratégie de façon concrète." 

Le Vendéen Pilardière fabrique différents produits comme des pierres à lécher pour ruminants. — Photo : Pilardiere

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture